BELSUNCE, LABORATOIRE URBAIN DE LA MIGRATION ? (NOTE CRITIQUE)

Résumé : En centrant sa recherche sur le quartier Belsunce à Marseille, espace mythique de l’immigration (Temime, 1995), Alain Tarrius s’attaque à une terra cognita des chercheurs, un terrain traversé et retraversé par les analyses socio-anthropologiques et historiques. Belsunce se présente comme une zone à la fois ouverte et enclose, centrale et populaire. Sa géographie entre port et gare est mouvante, évoluant au gré de sa composition sociologique, des vagues migratoires, des implantations commerçantes et des politiques publiques successives de restructuration. Il s’agit pour Alain Tarrius de contribuer à la constitution de ce lieu en laboratoire urbain en croisant le thème du statut de l’étranger et la question de la temporalité urbaine.
Mots-clés : Migration
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01220531
Contributor : Sylvie Mazzella <>
Submitted on : Monday, October 26, 2015 - 2:30:10 PM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 2:24:15 AM

File

TT_007_0019.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01220531, version 1

Collections

Citation

Sylvie Mazzella. BELSUNCE, LABORATOIRE URBAIN DE LA MIGRATION ? (NOTE CRITIQUE). Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales, ENS Cachan, 2004, pp.19-24. ⟨hal-01220531⟩

Share

Metrics

Record views

199

Files downloads

204