La mise à l’épreuve de l’asile entre politique d’immigration et co-développement

Résumé : La mise à l'épreuve de l'asile entre politique d'immigration et co-développement " Tristesse d'Olympio " , poème de V. Hugo Hélas ! se rappelant ses douces aventures, Regardant, sans entrer, par-dessus les clôtures, Ainsi qu'un paria, Il erra tout le jour, vers l'heure où la nuit tombe, Il se sentit le coeur triste comme une tombe (Extrait cité par un migrant mauritanien à Tunis). De nombreux experts constatent que la politique d'asile est aujourd'hui en crise en Europe, comme dans le monde. Cette crise doit se comprendre d'abord comme l'effet d'une tension entre l'affirmation d'entités régionales, et en Europe tout particulièrement par une volonté de communautarisation du droit d'asile qui pourrait déboucher à terme sur la constitution d'un guichet unique européen, et la mise en place d'un partenariat avec les pays autrefois colonies aujourd'hui partenaires économiques, dans un contexte de création d'une zone de libre-échange euro-méditerranéenne d'ici 2010. Cette tension politico-économique-fermeture aux hommes vs ouverture du marché-n'est pas sans effet sur la politique d'asile menée ces dernières années en Europe. Un certain nombre d'auteurs a analysé les dérives de cette politique européenne d'asile qui tend à se confondre avec la politique d'immigration. La première partie de l'article revient sur ces premiers résultats de recherche. La seconde partie replace le questionnement sur l'asile dans un contexte de renforcement de politiques de co-développement. Certains experts y voient une remise en cause de la Convention de Genève, du traitement international de l'asile, et de son statut universel, à travers la création de réglementations régionales, " d'universalismes locaux " , comme c'est le cas en Amérique du Sud ou sur le continent africain. A tout le moins, ils dénoncent l'exportation du traitement des réfugiés, l'externalisation du problème de l'asile par les gouvernements européens. On semble se diriger vers la formation d'un droit d'asile euro-méditerranéen dont la forme serait plus contractuelle qu'universelle, plus économique que politique, via des accords bilatéraux, des accords de réadmission signés entre Etats européens et non européens. Un des grands défis de l'Union Européenne est sans doute de réussir la négociation des termes de ces accords, sans négliger de répondre à la question éthique simple, que pose l'historien G.Noiriel à la France : à qui l'Europe veut-elle accorder l'asile ? 1-Droit d'asile et contrôle de l'immigration En 2000, le Royaume-Uni attire le plus grand nombre de demandes (98 000) passant devant l'Allemagne qui fut longtemps le premier pays d'accueil en Europe de l'Ouest. La France a vu le nombre de demandeurs d'asile progressivement augmenter depuis les années 1990. La tendance ne fait aucun doute : une augmentation de 25 % des demandeurs d'asile en 2000, de 22 % en 2001, de 9 % en 2002, et de 2 % en 2003. Malgré un ralentissement moins important
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [19 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01226777
Contributor : Sylvie Mazzella <>
Submitted on : Tuesday, November 10, 2015 - 10:25:56 AM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 2:24:37 AM
Long-term archiving on : Friday, February 12, 2016 - 5:19:45 PM

File

article Mazzella-durhamrtf.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01226777, version 1

Collections

Citation

Sylvie Mazzella. La mise à l’épreuve de l’asile entre politique d’immigration et co-développement. Thierry Fabre. Entre Europe et Méditerranée. Les défis et les peurs., 2005. ⟨hal-01226777⟩

Share

Metrics

Record views

273

Files downloads

162