Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

QUELLE PLACE POUR LE CORPS DANS LE PSYCHODRAMEPSYCHANALYTIQUEAVEC LES ENFANTS AUTISTES ?

Résumé : Une des questions fondamentales dans les prises en charge psychothérapeutiques est celle des processus psychiques permettant d’amorcer un processus de transformation et d’évolution chez les patients. Les auteurs ont ici pour objectif de mettre en évidence l’évolution possible de la fonction pare-excitative dans le psychodrame psychanalytique de groupe à médiation avec des enfants autistes et psychotiques. Ils soulignent l’importance de la présence du corps en mouvement des participants, mais aussi des cothérapeutes qui permet à chacun de trouver un étayage pour sa psyché sur le groupe, et comment, à partir du corps du thérapeute et du groupe, les enfants développent la capacité à organiser des chaînes associatives groupales intégrant les productions de chaque membre du groupe. Deux règles spécifiques proposées dans ces groupes en accentuent la fonction contenante et participent à l’émergence du processus d’introjection de la fonction pare-excitative pour chaque participant. L’article décrit une forme de travail thérapeutique adaptée à la problématique des enfants autistes et comment ils peuvent s’en saisir.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01340116
Contributor : Guy Gimenez <>
Submitted on : Monday, September 5, 2016 - 1:32:53 PM
Last modification on : Friday, February 14, 2020 - 4:24:01 PM

File

Guy_Gimenez_Laurence_Barrer_Pu...
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

Collections

Citation

Laurence Barrer, Guy Gimenez. QUELLE PLACE POUR LE CORPS DANS LE PSYCHODRAMEPSYCHANALYTIQUEAVEC LES ENFANTS AUTISTES ?. Revue de psychothérapie Psychanalytique de Groupes, ERES 2011, Mise en jeu et enjeu du corps, ⟨10.3917/rppg.057.0035⟩. ⟨hal-01340116⟩

Share

Metrics

Record views

289

Files downloads

421