A. Tarrius, La Mondialisation par le bas, les nouveaux nomades de l'économie souterraine, p.156, 2002.

A. Sayad, Histoire et recherche identitaire, suivi d'un entretien avec Hassan Arfaoui, Editions Bouchene, p.20, 2002.

A. Boubeker, Les Mondes de l'ethnicité. La Communauté d'expérience des héritiers de l'immigration maghrébin, p.192, 2003.

R. Behar, The Vulnerable Observer: Anthropology that Breaks your Heart, 1996.

B. Jelloun, . Tahar, and . Présentation, La plus haute des solitudes, Paris, 1977 ; pour l'édition de référence : Seuil, « Points Actuels, p.14

D. Brahimi, « Histoire de l'immigration maghrébine en France : sociologie et fiction », Amnis, Histoire des immigrations. Traces et mémoires, p.68
DOI : 10.4000/amnis.842

URL : http://doi.org/10.4000/amnis.842

. Fabbiano and . Giulia, Ecritures m??morielles et crise de la repr??sentation??: les ??crivants descendants de harkis, Amnis, issue.7, p.116
DOI : 10.4000/amnis.831

URL : http://doi.org/10.4000/amnis.831

B. Jelloun and . Tahar, La plus haute des solitudes, op. cit, p.176

R. Rodriguezrodriguez, . Richard, and . Brown, The Last Discovery of America Dans un entretien accordé à la revue américaine MELUS, il commente ce qu'il entend par « brun » (brown): « To be really brown is to be like Ricky Martin. To be really brown is to be impure. It is to change your name to Ricky Martin. It is to dye your hair. It is to be gay singing heterosexual love. That's real brown. And it's the reason why it's taking the world by storm. It's the reason why the, 2002.

J. Martin, Because he's absolutely impertinent about borders. I love that. That's what I mean by brown. »; ma traduction: « Etre vraiment brun, c'est être comme Ricky Martin Etre vraiment brun, c'est être impur. C'est prendre le nom de Ricky Martin. C'est se teindre les cheveux. C'est être gay et chanter l'amour hétérosexuel. Ça, c'est vraiment brun. Et c'est la raison pour laquelle, ça s'est emparé du monde comme une tornade. C'est pourquoi les Japonais, qui sont racistes et nationalistes à l'extrême, apprécient Ricky Martin. Parce que s'agissant des frontières, son comportement est totalement impertinent. J'aime cela. C'est ce que j'entends par brun, I don't think I exist : Interview with Richard Rodriguez, pp.165-202, 2003.

. Michaux-vignes, Luc, in « Henri se retire de la scène musicale avec un album intitulé Révérence », article en ligne sur le site Le Bananier Bleu, toute l'actualité du jazz en Guadeloupe, 2006.

A. Crystel-pinçonnat-université-paris-diderot, France pinconnat.crystel@wanadoo.fr Mémoires de l'immigration, vers une logique de déplacement des frontières ?