Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Développement terminologique et incertitudes sémantiques autour des migrations - De quelques impacts juridiques

Résumé : Depuis une vingtaine d'années, la migration est saisie par un foisonnement terminologique visant à la décrire, la catégoriser, voire la construire. De nouveaux termes côtoient des interprétations revisitées d'expressions pré-existantes et, par leur répétition, la diffusion de leur usage, ces mots s'imposent dans les paroles et les écrits. Rencontrée en premier lieu auprès des acteurs politiques, et singulièrement auprès des institutions internationales, l'extension du vocable autour de la migration s'étend à d'autres sphères au point d'investir les cadres juridiques. Loin d'être anodin, le développement terminologique est porteur de sens et lorsqu'il investit un domaine, le domaine juridique, où chaque mot est censé être porteur d'un sens précis, les incertitudes sémantiques apparaissent plus marquées. Nous ne procèderons pas ici à une présentation sociologique de l'évolution de la terminologie et de la sémantique autour de la migration et des migrants. Nombreux sont les sociologues et les politologues qui analysent l'usage et le sens des termes en ce domaine pour les media, les populations hôtes ou les migrants eux-mêmes 2 , ainsi que la fabrication et la diffusion du discours autour de la migration 3. Cet article se concentrera sur la terminologie à dimension « officielle », adoptée et utilisée par les institutions gouvernementales et intergouvernementales, et susceptible de revêtir une dimension juridique. Même ainsi circonscrite, la présentation de l'ensemble des concepts, des notions et des expressions développés ces dernières années par les institutions dépasserait le cadre d'une seule étude, et celle-ci se focalisera sur des morceaux choisis de la terminologie visant à décrire et catégoriser les migrations. Comme tout domaine d'action politique, la migration a toujours été accompagnée d'une terminologie officielle. Jusqu'aux années 1990, cette terminologie était peu prolifique et évoluait avant tout dans un cadre national. Elle était peu prolifique car peu de catégories de migrations étaient identifiées en tant que cibles d'action politique. Les réfugiés s'opposaient aux travailleurs immigrés – que, de manière intéressante, on qualifiait de 'travailleurs invités' en Allemagne (Gastarbeiter) ou en Grande-Bretagne (guest workers) pour signifier leur caractère temporaire, combinant une tolérance à un besoin,
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01395268
Contributor : Delphine Perrin <>
Submitted on : Thursday, November 10, 2016 - 3:45:36 PM
Last modification on : Thursday, March 14, 2019 - 1:20:28 AM
Long-term archiving on: : Thursday, March 16, 2017 - 4:50:52 PM

File

Terminologie et Sémantique -...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01395268, version 1

Collections

Citation

Delphine Perrin. Développement terminologique et incertitudes sémantiques autour des migrations - De quelques impacts juridiques. Pedone. La Société internationale face aux défis migratoires, pp.71-89, 2011. ⟨hal-01395268⟩

Share

Metrics

Record views

262

Files downloads

676