Skip to Main content Skip to Navigation
Books

André Bruyère. La tendresse des murs

Résumé : Dans le paysage architectural français d’après-guerre, André Bruyère (1912-1998), disciple d’Émile Aillaud, s’illustre par des projets et des textes inspirés, toujours engagés, à l’écart de toute doctrine. Contestataire, il revendique son rejet de la dictature moderniste rationaliste et fonctionnelle de l’après-guerre. Au début des années 1960, il construit plusieurs hôtels et complexes pour la Société des bains de mer de Monaco, caractérisés par des formes libres et dynamiques, ainsi que de nombreux logements, individuels ou collectifs, dominés par la courbe. Ses réalisations les plus emblématiques – le centre de postcure de la fédération nationale des déportés de Fleury-Mérogis, l’hôtel La Caravelle en Guadeloupe ou le pavillon l’Orbe à Ivry – témoignent toutes d’une interprétation originale et d’une expression sensuelle, très personnelle. Il propose notamment un gratte-ciel en forme d’œuf pour le concours du Centre Georges Pompidou, projet qui sera ensuite proposé à New York et à Marseille. Il compte parmi les architectes français importants mais mal connus, et parmi les plus singuliers.
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01434188
Contributor : Delphine Cavallo <>
Submitted on : Friday, January 13, 2017 - 11:29:40 AM
Last modification on : Monday, January 29, 2018 - 5:22:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01434188, version 1

Collections

Citation

Ève Roy, François Chaslin. André Bruyère. La tendresse des murs. Éditions du Patrimoine, 2016, 9782757704370. ⟨hal-01434188⟩

Share

Metrics

Record views

76