Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Subverting Space : an Exploration of a Dance Therapy Workshop

Abstract : Les auteurs ont construit un dispositif, l’atelier de danse, adressé à des sujets schizophrènes, qui tient compte en premier lieu de leur vécu singulier de l’espace, où les catégories d’intérieur et d’extérieur ne connaissent pas de fonctions limitantes. Il convient alors de réfléchir à la façon dont l’espace de l’atelier qui, paradoxalement, se pense à partir de l’espace psychique du schizophrène en rejouant son caractère sans bord, créé une continuité entre l’hôpital psychiatrique et le monde extérieur, évitant ainsi la ségrégation du sujet psychotique. Cette continuité s’établit à partir de l’architecture des lieux et de la pratique de la danse. Notre hypothèse est que, à l’intérieur de cet espace particulier que permet le dispositif, le sujet schizophrène doit bénéficier de l’expérience du mouvement à partir de la pulsation et du rythme pour inaugurer une consistance de la durée par la continuité. De par son caractère répétitif, la pulsation, tout comme le mouvement, accompagnent et favorisent l’expérience de la continuité, condition pour toute forme possible de symbolisation. Deux brefs récits cliniques viendront illustrer la façon dont le dispositif favorise un renversement de la jouissance, qui abandonne son état mortifère pour devenir jouissance esthétique, propre à l’expérience de la danse.
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01558749
Contributor : Laetitia Petit <>
Submitted on : Sunday, July 9, 2017 - 9:08:18 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 6:59:45 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01558749, version 1

Collections

Citation

Silvia Lippi, Laetitia Petit. Subverting Space : an Exploration of a Dance Therapy Workshop. Psychoanalytic Review, Guilford Press, 2017, 104 (2 ), pp.231-252. ⟨hal-01558749⟩

Share

Metrics

Record views

221