« Qui sème le vent récolte la tempête : l’enseignement d’Alessandro Perissinotto sur l’accueil des immigrés en Italie », - Présenté au colloque Postmodernisme et postcolonialisme. Histoire, littérature et jeux de pouvoir, Faculté des lettres de l’Université de Coimbra, 14, 15 juin 2012. - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

« Qui sème le vent récolte la tempête : l’enseignement d’Alessandro Perissinotto sur l’accueil des immigrés en Italie », - Présenté au colloque Postmodernisme et postcolonialisme. Histoire, littérature et jeux de pouvoir, Faculté des lettres de l’Université de Coimbra, 14, 15 juin 2012.

(1)
1
Stefano Magni
  • Function : Author
  • PersonId : 1019973

Abstract

Selon le penseur français Edgar Morin, face aux apories de la pensée postmoderne, la voie de sortie la plus répandue est le repli identitaire : racial, national ou religieux, qui est poussé parfois jusqu'à l'intégrisme 1. Semina il vento 2 ¸ le dernier roman d'Alessandro Perissinotto (2011), aborde ce sujet. Il s'agit d'un livre fort et touchant dans lequel le monde musulman et la petite province italienne liée au parti xénophobe de la Ligue du Nord s'opposent de plus en plus violemment. Perissinotto est un écrivain qui aime analyser la société et ce livre est en quelque sorte l'aboutissement d'un parcours littéraire. C'est pourquoi je vais d'abord présenter l'auteur et ses intérêts, pour ensuite analyser le roman et sa portée idéologique, et situer ce texte au sein de son époque, de la postmodernité, du postcolonialisme et de l'idée de différence. Né en 1964 d'une famille originaire d'un petit village des Alpes italiennes, Alessandro Perissinotto vit au Piémont où il enseigne Théorie et techniques de l'écriture à l'Université de Turin. Il a publié des textes de critique littéraire concernant la narratologie et la sémiotique 3. Parallèlement, depuis 1997, il a publié une dizaine de romans. Dans les pages de son site web on peut lire qu'il est un écrivain de romans noirs. Cette définition est sans aucun doute très réductrice. Il est vrai qu'il a commencé sa carrière d'écrivain comme auteur de romans policiers, avec des romans qui respectent les règles du genre 4 , mais dans ces livres ont trouve aussi des traits caractéristiques qui distinguent l'auteur et qui annoncent des intérêts qui vont au-delà du genre policier : premièrement une réflexion sur les pouvoirs Etat et église. Religion : L'aspect religieux sera central dans le roman que nous allons analyser : Semina il vento.
Fichier principal
Vignette du fichier
Peressinotto.pdf (437.76 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01615411 , version 1 (12-10-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01615411 , version 1

Cite

Stefano Magni. « Qui sème le vent récolte la tempête : l’enseignement d’Alessandro Perissinotto sur l’accueil des immigrés en Italie », - Présenté au colloque Postmodernisme et postcolonialisme. Histoire, littérature et jeux de pouvoir, Faculté des lettres de l’Université de Coimbra, 14, 15 juin 2012.. Postmodernisme et postcolonialisme. histoire, littérature et jeux de pouvoir, Jun 2012, Coimbra, Portugal. ⟨hal-01615411⟩

Collections

UNIV-AMU CAER
53 View
165 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More