Quelle reconnaissance de l’habitat léger, mobile et éphémère ?

Résumé : Implantés en milieu rural, les habitats légers offrent un mode de vie alternatif à la maison individuelle, à la carence de logement social et à l’inadaptation de l’habitat d’urgence, dans un contexte prégnant de crises économique, sociale et écologique. Dans un premier temps, nous présenterons des associations de création récente, mobilisées sur la défense et la promotion de ces modes d’habitats, à travers une définition endogène de leurs statuts, de leurs objets et des témoignages de leurs membres. Nous verrons qu’au-delà des dynamiques d’auto et d’éconstruction, les expériences privilégient l’autonomie globale d’individus-acteurs, participant largement d’une relocalisation d’activités pluriculturelles dans des territoires en déprise. À bien des égards, les aménagements et constructions réalisés sont le produit de savoirs vernaculaires, d’une architecture « de cueillette », d’une techne multiséculaire mais aussi de matériaux locaux, qui ré-enchâssent le passé dans le futur. Dans un second temps, nous objectiverons les conflits politiques et juridiques portant sur l’interprétation et l’application de la législation sur l’habitat HLL et RML, en raison de l’amalgame dans l’application de règles d’urbanisme, de protection de la nature, de viabilité, de salubrité, de sécurité et d’ordre public. Enfin, nous montrerons qu’en raison des imprécisions et lacunes du droit positif, les juges sont enclins à mobiliser la lettre ou l’esprit des lois, en faisant parfois appel à des sources autonomes du droit.
Type de document :
Article dans une revue
Techniques et culture, Éditions de la Maison des sciences de l'homme 2011, Habiter le temporaire, pp.148 - 165. 〈10.4000/tc.5742〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01621324
Contributeur : Béatrice Mésini <>
Soumis le : lundi 23 octobre 2017 - 15:01:25
Dernière modification le : lundi 29 janvier 2018 - 17:22:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 24 janvier 2018 - 13:19:52

Fichier

tc-5742.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Béatrice Mésini. Quelle reconnaissance de l’habitat léger, mobile et éphémère ?. Techniques et culture, Éditions de la Maison des sciences de l'homme 2011, Habiter le temporaire, pp.148 - 165. 〈10.4000/tc.5742〉. 〈hal-01621324〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116

Téléchargements de fichiers

44