Justifier nos transgression pour réduire notre hypocrisie ? Hypocrisie induite et identification des transgressions.

Résumé : L’hypocrisie induite repose sur la combinaison de deux étapes : un argumentaire normatif et un rappel des comportements contre-normatifs. Rendre saillant l’écart entre « dire une chose et en faire une autre » génère un état de dissonance, pouvant être réduit par l’engagement dans des comportements futurs normatifs. Deux recherches testent l’hypothèse selon laquelle la justification des transgressions bloque l’effet d’hypocrisie. Les sujets argumentaient pour la protection de l’environnement, puis soit décrivaient leurs comportements passés transgressifs (situation paradigmatique), soit les justifiaient (situation originale), avant la présentation de la requête-cible (bénévolat). Il s’avère que l’on n’observe l’effet d’hypocrisie que lorsque les transgressions sont décrites. L’expérience 2 montre que les sujets justifiant leurs transgressions ressentent moins d’inconfort psychologique et d’anxiété que les sujets qui les décrivent. Ces résultats sont discutés notamment en référence à la théorie de l’identification de l’action.
Type de document :
Article dans une revue
International Review of Social Psychology, 2013, 4, pp.49-78
Liste complète des métadonnées

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01622706
Contributeur : Valérie Fointiat <>
Soumis le : mardi 24 octobre 2017 - 15:54:21
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 01:25:47

Identifiants

  • HAL Id : hal-01622706, version 1

Citation

Valérie Fointiat, Daniel Priolo, Roxane Saint-Bauzel, Isabelle Milhabet. Justifier nos transgression pour réduire notre hypocrisie ? Hypocrisie induite et identification des transgressions.. International Review of Social Psychology, 2013, 4, pp.49-78. 〈hal-01622706〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43