Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le récit d’enquête dans quelques romans italiens entre XIX et XXe siècle : Le cas de Federico De Roberto, Matilde Serao et Salvatore Farina

Résumé : Cet article examine trois romans considérés parmi les premiers exemples de policiers archaïques italiens : Spasimo, de Federico De Roberto (1896) ; Temi il leone, de Matilde Serao (1907) ; enfin Il segreto del nevaio, de Salvatore Farina (1906). Ces trois auteurs s’écartent souvent des conventions propres au récit d’enquête, telles qu’on peut les retrouver par exemple dans l’archétype du genre représenté par les récits de Conan Doyle. Les hésitations dans l’application du pacte de lecture que présuppose ce nouveau type de récits chez ces auteurs italiens ne doivent pas être attribuées à un manque de savoir-faire, qui les empêcherait de se détacher d’autres genres plus généralistes ou des formes spécialisées du feuilleton à thématique criminelle, mais plutôt à des motifs idéologiques profonds, notamment à leur méfiance envers la capacité de la raison et de la justice humaines à déchiffrer et à ordonnancer le monde.
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01653092
Contributor : Michela Toppano <>
Submitted on : Friday, December 8, 2017 - 4:09:09 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 6:59:42 PM

File

Le récit d'enquête. De Rober...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Michela Toppano. Le récit d’enquête dans quelques romans italiens entre XIX et XXe siècle : Le cas de Federico De Roberto, Matilde Serao et Salvatore Farina. Cahiers d'Etudes Romanes, Centre aixois d'études romanes, 2017, pp.17 - 29. ⟨10.4000/etudesromanes.5330⟩. ⟨hal-01653092⟩

Share

Metrics

Record views

108

Files downloads

175