Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L'Espagne : une tardive intégration méditerranéenne

Résumé : À la fin du XIXe siècle, l'Espagne est en Europe un pays périphérique en voie de développement, une puissance de second rang que les autres pays préfèrent mintenir désarmée afin de ne pas altérer l'ordre méditerranéen. Toutefois sa structure démographique change et elle cesse d'être une société agraire pour acquérir les caractéristiques d'une société agro-industrielle qui dépend encore des initiatives et des investissements étrangers. mais l'Europe est alors en proie à des tensions qui font que kes velléités espgnole d'intégration restent un épiphénomène. Car l'Espagne est victime d'un processus de redistributon des influences mondiales qui correspond à l'affirmation de la puissance internationale des États-Unis alors que sa bourgeoisie , liée aux capitaux étrangers, n'a aucune idée de son rôle inerntional. C'est par l'affirmation de ses ambitions au Maroc que l'Espagne redevient méditerranéenne.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01783883
Contributor : Delphine Cavallo <>
Submitted on : Wednesday, May 2, 2018 - 5:30:38 PM
Last modification on : Thursday, May 3, 2018 - 1:26:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01783883, version 1

Collections

Citation

Paul Aubert. L'Espagne : une tardive intégration méditerranéenne. Valerio Giannattasio. Circolazioni mediterranee, Guida editori, pp.141-154, 2017, Terra Murata. Incontri mediterranei .Luigi Maschili Migliorini dir. ⟨hal-01783883⟩

Share

Metrics

Record views

28