Réformes de police et magistratures de justice en Italie dans le dernier tiers du XVIIIe siècle - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2017

Réformes de police et magistratures de justice en Italie dans le dernier tiers du XVIIIe siècle

(1, 2, 3)
1
2
3

Abstract

Dans trois états italiens (Duché de Milan, Grand-Duché de Toscane, Royaume de Naples), dans un contexte, à partir des années 1770, de débat sur l’amélioration de la sécurité des capitales, de nouvelles législations vise en renforcer l’ordre public urbain et constitue progressivement des appareils de police s’autonomisant des tribunaux de justice. Ce faisant, ces lois (Florence, 1777 et 1784 ; Naples, 1779 et 1798 ; Milan, 1787) redéfinissent les liens entre police et justice, répartissent selon de nouveaux principes des fonctions et des compétences, établissent de nouveaux agents de l’ordre et modifient les pratiques des anciens, tendent à séparer les pouvoirs de police de l’exercice de la justice et l’organisation des tribunaux s’en trouve transformée. L’Italie constitue un bon observatoire des réformes policières conduites, de façon concomitante, dans le dernier tiers du XVIIIe siècle, dans ces trois états au moins, et inspirées, façonnées, par une circulation intense et complexe de textes et d’hommes au niveau européen.
Not file

Dates and versions

hal-01795454 , version 1 (18-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01795454 , version 1

Cite

Brigitte Marin. Réformes de police et magistratures de justice en Italie dans le dernier tiers du XVIIIe siècle. Le nœud gordien : police et justice. Des Lumières à l’État libéral (1750-1850), 2014, Genève, Suisse. pp.79-100. ⟨hal-01795454⟩
29 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More