La création du Secrétariat permanent pour les problèmes de pollutions industrielles Fos/étang-de-Berre. Tournant environnemental ou optimisation d'une ambition industrielle (1971-1985) ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

La création du Secrétariat permanent pour les problèmes de pollutions industrielles Fos/étang-de-Berre. Tournant environnemental ou optimisation d'une ambition industrielle (1971-1985) ?

(1, 2)
1
2

Abstract

L’histoire industrialo-portuaire du golfe de Fos-sur-Mer, troisième site du port de Marseille dont la construction débute en 1965 grâce aux efforts conjoints des milieux économiques locaux et de l’Etat, est bien connue, même si des débats subsistent encore sur le rôle de certains acteurs et la portée économique de l’opération. On dispose aussi d’éclairages ponctuels sur les résistances suscitées par l’émergence de ce que le mouvement Survivre et Vivre qualifie de « monstre de Fos ». En revanche, nous sommes moins renseignés sur la politique qui est alors inaugurée par l’Etat en raison de la forte et prévisible augmentation des pollutions industrielles autour de Fos/étang-de-Berre. C’est pourtant à cette occasion qu’est créé, en 1971, le Secrétariat permanent pour les pro-blèmes de pollutions industrielles (S3PI), une structure expérimentale qui, à partir de 1977 et surtout au cours des années 1990, essaime dans plusieurs régions françaises. Si, à la charnière des XVIIIe et XIXe siècles, la région parisienne est pour l’Etat français le laboratoire de la régulation des pollutions industrielles, au tournant des années 1970 c’est le territoire de Fos/étang de Berre qui tient le rôle de champ d’expérimentation pour une nou-velle approche de ces questions. Dans cette contribution, nous avons souhaité revenir sur les quinze premières années du S3PI à travers un certain nombre d’interrogations : quelles sont les missions du nouvel organisme ? De quels moyens dispose-t-il ? Qui sont ses principaux acteurs ? Comment définit-il les normes de pollution ? Comment s’organisent les relations avec les industriels, les élus locaux et les populations riveraines des usines ? Quels sont enfin les résultats obtenus en 1985, à la veille de la reprise des importations de pétrole brut après les chocs pétroliers de 1973 et 1979 ? Au-delà, il s’agira surtout de nous interroger sur ce que représente vraiment la création du S3PI et s’il constitue – ou pas – un changement profond dans la perception et la gestion des pollutions industrielles par l’Etat français.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018 HAL La création du secrétariat permanent pour les problèmes de pollutions industrielles.pdf (1016.32 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01862494 , version 1 (27-08-2018)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-01862494 , version 1

Cite

Xavier Daumalin. La création du Secrétariat permanent pour les problèmes de pollutions industrielles Fos/étang-de-Berre. Tournant environnemental ou optimisation d'une ambition industrielle (1971-1985) ?. 2018. ⟨hal-01862494⟩
352 View
505 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More