Une intégration marseillaise dans la filière du corail : la manufacture royale Miraillet, Rémuzat & Cie (1781-1792) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'histoire maritime Year : 2018

Une intégration marseillaise dans la filière du corail : la manufacture royale Miraillet, Rémuzat & Cie (1781-1792)

(1, 2) , (1, 3)
1
2
3

Abstract

Parmi les ressources de la mer, le corail rouge ‑ Corallium rubrum ‑ occupe dans les activités maritimes de Marseille une place discrète malgré une présence attestée sur la très longue durée. Dans une histoire complexe de la production et des usages de ce produit, le xviie siècle constitue une sorte d’apogée pour sa transformation tandis que le xviiie semble davantage un temps de repli sinon de déclin. Aussi, l’ouverture en 1781 d’une manufacture de corail par Joseph Miraillet et Jacques-Vincent Rémuzat, deux entrepreneurs issus de grandes familles négociantes de la place, appara\ⁱt comme une tentative pour relancer une industrie marseillaise déprimée. Cet établissement n’a toutefois qu’une brève activité dans la mesure où la tourmente révolutionnaire met fin à son existence en 1792. Pourtant, malgré ce cadre doublement limitée – une entreprise, une décennie ‑ l’étude de la société Miraillet, Rémuzat & Cie fournit des éclairages intéressants sur ce secteur d’activité à la fin du xviiie siècle.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017.RHM.Buti-Raveux.pdf (380.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01991925 , version 1 (26-04-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01991925 , version 1

Cite

Gilbert Buti, Olivier Raveux. Une intégration marseillaise dans la filière du corail : la manufacture royale Miraillet, Rémuzat & Cie (1781-1792). Revue d'histoire maritime, 2018, 24, pp.55-72. ⟨hal-01991925⟩
155 View
281 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More