Introduction. Le corail, un kaléidoscope pour l’étude de la Méditerranée dans le temps long - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Rives Méditérranéennes Year : 2018

Introduction. Le corail, un kaléidoscope pour l’étude de la Méditerranée dans le temps long

(1) , (2, 3)
1
2
3

Abstract

Classé dans l’embranchement des cnidaires et formant des colonies soutenues par un squelette axial calcaire, le corail rouge de Méditerranée (Corallium rubrum, Linnaeus 1758) est une espèce dont la nature animale a été révélée par le médecin marseillais Jean André Peyssonnel au cours des années 1720, puis acceptée par la communauté scientifique internationale après un rapport d’Antoine de Jussieu en 1742. Si Corallium rubrum est parfois présent sur les côtes européennes et africaines de l’océan Atlantique, notamment au Maroc et au Portugal, ses principaux gisements sont concentrés dans le bassin occidental de la Méditerranée, sur les rivages de la frontière algéro-tunisienne et sur les côtes rocheuses qui s’étendent du détroit de Gibraltar à celui de Messine (Costa Brava, Provence, Corse, Sardaigne, Sicile, Ligurie, Toscane, Campanie…). À ce titre, et sans trop travestir la réalité, il peut être perçu comme une espèce quasi endémique à l’espace méditerranéen.(...)
Fichier principal
Vignette du fichier
Rives57-Introduction7-15.pdf (225.99 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01991945 , version 1 (05-04-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01991945 , version 1

Cite

Luca Lo Basso, Olivier Raveux. Introduction. Le corail, un kaléidoscope pour l’étude de la Méditerranée dans le temps long. Rives Méditérranéennes, 2018, Autour du corail rouge de Méditerranée, 57, pp.7-15. ⟨hal-01991945⟩
43 View
170 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More