Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Genèse et métamorphoses du nuisible. Petits cétacés et sociétés méditerranéennes (XVII-XXIe s.)

Résumé : Longtemps considéré comme le refuge de créatures diaboliques [Corbin, 1988], le milieu marin change progressivement de visage au cours des deux derniers siècles de l’époque moderne [Cabantous, 1990]. Ce désenchantement progressif des mondes maritimes, encouragé par les effets de la déchristianisation et l’essor des approches naturalistes, se traduit au début de la période contemporaine par l’émergence d’une stricte séparation du vivant entre animaux utiles et animaux nuisibles, désormais légitimée par la littérature scientifique du XIXe siècle. La communication proposée, en retraçant les étapes de cette métamorphose, envisagera la place tenue dans ce processus par les représentants de la mégafaune marine, delphinidés et pinnipèdes. Peut-être aggravée par des changements comportementaux liés à des forçages anthropiques sur la ressource halieutique [Antoine, 1993], la détestation croissante des mammifères marins aboutit au début du XXe siècle à la formalisation d’une pensée exterminatrice [Faget 2009]. D’abord exprimée en France au sein du ministère de la Marine, celle-ci fait l’objet de pratiques expérimentales avant la Seconde Guerre Mondiale. Elle trouve un relais éphémère dans le cadre des politiques autarciques du régime fasciste en Italie. Après avoir analysé les éléments essentiels de ces politiques, la communication abordera le brutal retournement de la représentation de ces grands  animaux survenu dans le monde occidental à partir des Trente Glorieuses. On soulignera les ambigüités qui accompagnent l’engouement de nos sociétés pour certaines espèces devenues emblématiques d’une nouvelle relation tissée entre les sociétés humaines et le milieu marin. La fonction de << passeur de nature >> actuellement revêtue par le dauphin sera à cet égard explicitée, en contrepoint de l’affirmation très contemporaine de nouvelles figures marines du nuisible (requins, méduses, et cténaires). S’appuyant sur les écrits des naturalistes, des biologistes et des océanologues, cette étude utilisera en parallèle les sources produites par les communautés de pêche (prud’homies méditerranéennes) ou les représentants des administrations locales et de l’État (conseils généraux, préfectures, ministères). Elle fera appel aussi aux sources iconographiques (presse populaire du XIXe siècle, production cinématographique et publicités contemporaines).
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01992131
Contributor : Delphine Cavallo <>
Submitted on : Thursday, January 24, 2019 - 11:43:36 AM
Last modification on : Friday, January 25, 2019 - 1:20:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01992131, version 1

Collections

Citation

Daniel Faget. Genèse et métamorphoses du nuisible. Petits cétacés et sociétés méditerranéennes (XVII-XXIe s.). Remi Luglia. Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! « Nuisible », une notion en débat, Presses universitaires de Rennes, pp.73-87, 2018, Histoire. ⟨hal-01992131⟩

Share

Metrics

Record views

19