L'objet « embelli » pour tous. Le concours de l'art décoratif et industriel à la construction d'une harmonie sociale - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2013

L'objet « embelli » pour tous. Le concours de l'art décoratif et industriel à la construction d'une harmonie sociale

(1)
1

Abstract

En 1909 Léon Rosenthal, historien et critique d’art, futur conservateur du musée des Beaux-Arts de Lyon, inaugure ses chroniques pour l’Humanité par le compte rendu du Salon de la Société Nationale. Sa déclaration liminaire est programmatique : au lieu de parcourir d’abord les salles réservées à la peinture, de continuer par la sculpture, la gravure et l’architecture et de terminer rapidement par les arts décoratifs, c’est par ces derniers que le critique propose de commencer la visite. L’ambition est claire de placer les considérations qui suivent sous le signe d’un double héritage : le premier est celui qui, récoltant les fruits des batailles menées depuis plus d’un demi-siècle, accorde à la décoration et à l’ornement une légitimité esthétique égale à celle des autres arts ; le deuxième place Rosenthal dans le sillage d’une lecture anthropologique de l’art, qui plaide pour le champ élargi des « arts de la vie » plutôt que pour la contemplation esthétique. Par son engagement politique, par ses collaborations à un nombre impressionnant de périodiques, par son combat en faveur de l’utilité sociale de l’art, Rosenthal manifeste une conception novatrice des arts du décor, éloignée d’un machinisme désincarné, cohérente avec la vocation humaniste de « foyer harmonieux ».
Fichier principal
Vignette du fichier
FROISSART_Rosenthal et Arts décoratifs (version auteur HAL).pdf (213.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02337673 , version 1 (29-10-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02337673 , version 1

Cite

Rossella Froissart. L'objet « embelli » pour tous. Le concours de l'art décoratif et industriel à la construction d'une harmonie sociale. Léon Rosenthal 1870-1932. Militant, critique et historien de l’art, sous la direction de de Vincent Chambarlhac, Thomas Hohl et Bertrand Tillier, Hermann, pp.163-177, 2013. ⟨hal-02337673⟩
41 View
18 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More