Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

LE PEINTRE ET SON REFLET SCÉNIQUE DANS L'ANGLETERRE DE LA RENAISSANCE

Résumé : La structure de toute communication est semblable à celle d'un petit tribunal visant à faire entrevoir une forme de vérité. Dans celui que je me propose de composer aujourd'hui, la victime est le peintre anglais de la Renaissance, l'accusée l'Angleterre de la même époque et le témoin des faits le théâtre élisabéthain. C'est donc lui qui devra « attester la vérité » puisque c'est là la fonction première du témoin. Je lui demanderai notamment de préciser son rôle dans l'affaire de la disparition de talents nationaux. Faire témoigner un art de la dissemblance à propos d'une activité jugée trompeuse est une gageure et l'interrogatoire devra être serré. Mais peut-être que, comme le dit Feste dans Twelfth Night, « four negatives make two affirmatives 1 ». En tout cas, force est de reconnaître qu'en conjuguant la force des mots, les charmes de la musique et de la danse, ainsi que les délices de la visibilité, le théâtre est l'art le plus complet et donc, le plus susceptible de proposer un témoignage englobant-et donc fidèle-de la réalité. Le point de départ de cette communication consacrée à la valeur de témoignage des pièces de théâtre est une constatation : le personnage du peintre n'est pas absent de la scène élisabéthaine-loin de là-alors que l'Angleterre réformée, ouvertement iconoclaste, voire parfois iconophobe 2 , ne lui accordait pas une place de choix. Ce décalage apparent entre la réalité historique et son reflet dramatique semble donner raison à Thomas Dekker qui affirmait qu'il écrivait comme un poète et non comme un historien, et que ces deux personnages ne vivaient pas sous une seule et même loi. Je vais m'efforcer de préciser la fonction, dans l'Angleterre de la Renaissance, de celui que nous appelons maintenant « artiste », pour ensuite la confronter à son rôle dans le théâtre correspondant. Nous verrons si dans ce cas précis le poète et l'historien ne peuvent pas se tendre une main fraternelle.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02413231
Contributor : Jean-Louis Claret <>
Submitted on : Monday, December 16, 2019 - 10:30:54 AM
Last modification on : Monday, May 4, 2020 - 2:25:12 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 17, 2020 - 3:09:14 PM

File

LE PEINTRE ET SON REFLET SCENI...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02413231, version 1

Collections

Citation

Jean-Louis Claret. LE PEINTRE ET SON REFLET SCÉNIQUE DANS L'ANGLETERRE DE LA RENAISSANCE. Témoigner à l'âge Classique et moderne: des sens au sens, 2019, 9782745351494. ⟨hal-02413231⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

37