Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

À la recherche de la résilience familiale: l’exemple des familles confrontées à un cancer pédiatrique.

Résumé : La résilience familiale s’appuie sur le concept de la résilience en général, et sur celui de la résilience individuelle. Tout comme pour la résilience en général, ses définitions sont nombreuses et évoluent par vagues successives. Dans le cadre de cet article nous prendrons soin de rappeler l’évolution de ce concept, puis nous l’illustrerons dans un contexte de vie singulier et à risque, celui de familles confrontées à un cancer pédiatrique. Comme annoncé précédemment, la résilience est un concept qui ne cesse d’évoluer. Trois vagues successives se dégagent (Ionescu, 2010). La plus ancienne concerne l’étude de l’individu. Celui-ci est considéré comme résilient lorsqu’il fait preuve d’un « bonne adaptation dans un contexte d’adversité passée ou présente ». C’est à cette première vague que sont rattachées les notions de facteurs de risque et de protection. L’accent est porté sur les conditions amenant à prédire une issue négative et sur celles modérant ou contrecarrant l’impact des facteurs de risque. Le niveau de résilience serait alors le résultat d’une balance dynamique entre les facteurs de risque et de protection (Jourdan-Ionescu, Palacio-Quintin, Desaulniers et Couture, 1998). Les interventions axées sur le développement de la résilience visent, dans ce contexte, le rééquilibrage de ces différents facteurs. La vague suivante est caractérisée par l’objectif de comprendre le processus de résilience. Les études longitudinales sont le plus à même d’apporter des réponses. Celles d’Emmy Werner sont exemplaires. Elles permettent d’observer ce qui se met en place au cours du développement du sujet (dans ce cas précis des enfants vivant sur une île, suivis pendant plus de trente ans) et l’évolution sur le long terme des différents facteurs de risque et de protection. Dans le cadre de cette deuxième vague la résilience correspond à ce qui émane de l’interaction du sujet et de l’environnement. La vague la plus récente vise la promotion de la résilience. Autrement dit, il s’agit de mettre en œuvre des actions visant à révéler ou à consolider les potentialités du sujet. Cette démarche est l’œuvre de professionnels de la santé mentale qui offrent un accompagnement à des personnes en proie avec des situations de vie adverses. La résilience devient donc « assistée » (Ionescu, 2011). Cette assistance s’appuie sur le développement des potentialités des sujets concernés, le dépistage de ressources présentes dans leur entourage, la création de programmes de prévention et la mise en place d’une stratégie d’intervention de type maïeutique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02437519
Contributor : Evelyne Bouteyre <>
Submitted on : Monday, January 13, 2020 - 6:46:36 PM
Last modification on : Wednesday, January 15, 2020 - 1:43:53 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 14, 2020 - 6:14:32 PM

Identifiers

Collections

Citation

Evelyne Bouteyre. À la recherche de la résilience familiale: l’exemple des familles confrontées à un cancer pédiatrique.. La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, Éd. de l'INSHEA, 2017, 2017/3 (79-80), pp.199-214. ⟨10.3917/nras.079.0199⟩. ⟨hal-02437519⟩

Share

Metrics

Record views

75

Files downloads

100