D. Caravage, , pp.1609-1610

, Huile sur toile, 125 x 101 cm

. Tête-À-tête, Pour (ou contre) une herméneutique plastique de l'oeuvre d'art. Thèse de doctorat soutenue le 2 décembre 2003 à l'Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Jean Lancri. costume, au lendemain d'avoir posté à son éditeur son ouvrage Suicide 13

P. Molinier, Autoportrait en suicidé, 1970.

J. Dans-l'espace-de-cette-conférence, de rentrer dans le détail du nombre d'oeuvres relatives au suicide que j'ai pu collecter depuis que je m'intéresse à ce sujet. Sans doute serait-il opportun qu'un éditeur, prêt à payer un certain nombre de droits de reproduction, me donne un jour l'occasion d'établir une sorte d'anthologie du suicide dans l'art. Mais pour convaincre l'assistance qu'il ne s'agit pas là simplement d'une lubie ou d'un épiphénomène

É. Levé, . Suicide, and P. O. Paris, , 2008.

S. Samore and T. Suicidist, Janeta Eyre, Rehearsal #, vol.4, 1973.

C. Photographie, Peinture sur toile, 228 x 195 cm. 31. Maurizio Cattelan, Bidibidobidiboo, 1996, écureuil empaillé, céramique, formica, bois, peinture, acier. Grandeur nature, pièce unique. 32. Maria Lassnig, Toi ou moi, vol.76, 1982.

E. Merino, For the Love of Gold, 2009.

, On peut alors se demander si en mettant en scène le suicide de l'artiste le plus cher du marché, et en soulignant aussi la part excessive du marché de l'art, Merino ne se prend pas à son propre piège : en « suicidant » Damien Hirst, il pense porter un coup au monde de l'art, mais ce geste un peu naïf, récupéré par le même marché que l'artiste voudrait dénoncer, est à mon sens beaucoup plus proche d'un suicide de l'art que d'un geste réellement contestataire. Ce suicide de l'art, mais je résume un peu rapidement le problème qu'il faudra développer ailleurs, est celui des pratiques contemporaines qui revendiquent une nature critique voire politique sans pour autant vouloir renoncer au dispositif d'exposition traditionnel ni moins encore aux retombées symboliques qu'implique l'idée romantique de « l'être artiste ». C'est en croyant flinguer Damien Hirst qu'Eugenio Merino, dont ont peut par ailleurs apprécier l'oeuvre, 2009.