Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La représentation de l’athlète grec entre mythe et découverte. : Quelques exemples de lutteurs, de pugilistes et de discoboles dans l’art italien de la Renaissance au Néoclassicisme.

Résumé : Ma contribution voudrait se pencher sur l’évolution de la représentation de l’athlète grec dans la peinture et la sculpture italiennes entre la fin du Quattrocento et le début du XIXe siècle. Une représentation qui se nourrit au départ du “mytheˮ de l’art grec plus que de sa réelle connaissance. Nous verrons alors que les figures les plus iconiques de l’athlète grec – le lutteur, le pugiliste et le discobole – telles que les représentent entre autres Antonio del Pollaiolo, le Pordenone ou Bastianino, remises au goût du jour par le De arte gymnastica de Girolamo Mercuriale, sont le reflet d’un hellénisme philologique et érudit qui est celui des antiquari humanistes, grands collectionneurs de monnaies et de camées antiques et lecteurs passionnés des commentaires de Pline l’Ancien sur l’art grec. Si au début du XIXe siècle Canova s’inspire encore d’un récit de Pausanias pour la réalisation de ses pugilistes Creugas et Damoxène, le Discophore d’Andrea Appiani témoigne quant à lui de l’enthousiasme suscité par la découverte récente du célèbre Discobole Lancellotti, mais aussi d’une sensibilité néoclassique qui, dépassant la réinterprétation stylistique de la Renaissance, prône un retour à l’antique par le biais de l’étude de l’art grec et considère les vestiges comme des œuvres d’art à part entière et non plus comme simples témoignages d’un passé glorieux.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02461265
Contributor : Ilaria Splendorini <>
Submitted on : Wednesday, February 19, 2020 - 8:25:44 PM
Last modification on : Monday, March 2, 2020 - 8:17:38 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02461265, version 2

Collections

Citation

Ilaria Splendorini. La représentation de l’athlète grec entre mythe et découverte. : Quelques exemples de lutteurs, de pugilistes et de discoboles dans l’art italien de la Renaissance au Néoclassicisme.. Italies, Centre aixois d'études romanes, 2019, In corpore sano, pp.35-62. ⟨hal-02461265v2⟩

Share

Metrics

Record views

78

Files downloads

243