Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

« Polyphonie[s], L’Histoire au singulier pluriel »

Résumé : Dans un de ses articles « Les fonctions organiques du Langage Musical », André Souris (1899-1970) aborde la question polyphonique d'un point de vue qui nous semble intéressant à rappeler moins pour en discuter les perspectives historiques ou stylistiques que pour tenter de raviver la posture analytique, et plus généralement, anthropologique du compositeur et musicologue belge. Cette réflexion conduite par André Souris, dès le début des années 1940, retrouve une certaine actualité à l'heure où, sous l'effet de l'accélération de la mondialisation et de la globalisation qui en résulte, la musicologie se (re)pense de plus en plus au singulier. Ajoutons, simplement, que pour Souris ce singulier n'est pas quelque chose de lisse, ni même un point de vue fondamentalement général qui, sous couvert de la fraternité d'une humanité musicienne, nierait pour autant ses reliefs et ses contours. Contrepoint et harmonie sont évoqués comme les deux faces d'une même réalité-celle de la fonction polyphonique-conjuguant à la fois l'unité et la multiplicité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02794998
Contributor : Christine Esclapez <>
Submitted on : Friday, June 5, 2020 - 12:07:26 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:11:14 AM

File

14048-45094-1-PB.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02794998, version 1

Collections

Citation

Christine Esclapez. « Polyphonie[s], L’Histoire au singulier pluriel ». ITAMAR. Revista de investigación musical: territorios para el arte, Universitat de València, 2009, 2, pp.2386 - 8260. ⟨hal-02794998⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

18