Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

À la découverte des professeurs de l’ancienne université d’Aix, de ses origines à 1793

Abstract : Une littérature récente en histoire économique4 s’attache à comprendre les avancées et les progrès de la société occidentale sur une longue période en analysant la façon dont la connaissance est créée et diffusée à travers les institutions qui en sont dépositaires. Derrière ces institutions, formelles, telles les universités et les sociétés savantes, ou informelles, telles la République des Lettres5, se trouvent des hommes qui, par leur activité intellectuelle, ont créé, compilé, discuté, transmis les progrès du savoir6. Cette littérature s’appuie sur la notion de capital humain, développée par Gary Becker7, qui comprend l’ensemble des connaissances et compétences détenues par un individu, et étudie son impact et à son évolution dans le temps. La transmission du savoir est au cœur des universités, dont le rôle dans la diffusion du progrès reste sujet à controverse. Alors que les universités médiévales constituent l’une des créations les plus innovantes de la société occidentale, et sont créditées de nombreuses influences positives8, elles sont souvent considérées comme endormies et sclérosées lors de la période moderne9. Leurs difficultés à s’ouvrir aux nouveaux domaines en expansion10, voire leur opposition à la modernité, sont souvent citées comme cause de leur déclin. Nous étudions dans ce travail le corps professoral de l’ancienne université d’Aix, créée en 1409, dans un terreau déjà fertile pour l’enseignement supérieur (école cathédrale, école de grammaire), et abolie en 1793 par la Convention. L’université d’Aix est, typiquement, vue habituellement11 comme une université aux débuts difficiles, avec un développement certain à la fin du XVIe siècle, mais caractérisée par un manque d’éclat général et un faible nombre d’étudiants. Les livres sur l’histoire d’Aix ou de la Provence lui accordent d’ailleurs peu de place12. Cette vision mitigée repose sur la taille de la population étudiante, sur une estimation, subjective, de l’originalité de la production scientifique, ou encore sur le manque de diversité de sa population étudiante13. Construire une base de données sur le corps professoral de l’université d’Aix permet de reconsidérer cette question sous un angle nouveau.
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02942097
Contributor : Elisabeth Lhuillier <>
Submitted on : Thursday, September 17, 2020 - 3:32:58 PM
Last modification on : Tuesday, October 27, 2020 - 3:18:04 PM

File

Découv Prof ancienne univ Aix...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02942097, version 1

Collections

Citation

David de la Croix, Alice Fabre. À la découverte des professeurs de l’ancienne université d’Aix, de ses origines à 1793. Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, Editions Privat, 2019, 131 (307-308), pp.379-402. ⟨hal-02942097⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

16