Qui sème l’injustice récolte la misère : abus et exploitation des travailleur.se.s étranger.ère.s dans l’agriculture. Le rôle des dispositifs d’intermédiation - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports Year : 2019

Qui sème l’injustice récolte la misère : abus et exploitation des travailleur.se.s étranger.ère.s dans l’agriculture. Le rôle des dispositifs d’intermédiation

, , , , , , , , , , (1, 2) , , , , ,
1
2
Andres Arce Indacochea
  • Function : Author
Nadia Azouagagh
  • Function : Author
Romain Balandier
  • Function : Author
Manon Benlolo
  • Function : Author
Cristina Brovia
  • Function : Author
Frédéric Décosse
François Frigot
  • Function : Author
Sergio Garcia Pastor
  • Function : Author
Mohamed Hakech
  • Function : Author
Emmanuelle Hellio
Juana Moreno Nieto
  • Function : Author
Margret Muller
  • Function : Author
Federico Pacheco
  • Function : Author
Domenico Perrotta
  • Function : Author
Nathan Seiller-Mann
  • Function : Author

Abstract

Cette publication est le résultat d’un projet collectif imaginé et coordonné par le groupe de travail « migration et travail salarié en zone rurale » au sein de la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC)1. Quatre organisations membres d’ECVC y ont principalement contribué : l’Associazione Rurale Italiana – ARI (Italie), la Confédération paysanne (France), la Fédération Nationale du Secteur Agricole – FNSA (Maroc) et le Sindicato de Obreros del Campo - SOC (Espagne). Le projet a en outre bénéficié de la participation de chercheur.euse.s universitaires et militant.e.s de différents pays d’Europe et de Méditerranée (voir liste des participant.e.s au début de cet ouvrage). En réaction à la marchandisation grandissante du travail agricole et agroalimentaire, et face aux conséquences inquiétantes et insoutenables de cette évolution, il était urgent de mettre la lumière sur l’intermédiation de main-d'œuvre dans ce secteur d’activité en Europe méridionale et en Méditerranée. Comprendre le lien entre les différents dispositifs de mise à disposition et l’exploitation des travailleur.euse.s agricoles, permet de réfléchir à des alternatives et de présenter les revendications d’ECVC à ce sujet. Dans ce sens, cette publication a été conçue comme un outil d’information et de partage de connaissances et d’idées, qui s’insère dans le cadre d’un plus ample processus d’étude et réflexion sur ces questions, mais également de prise de position et de mobilisations futures. Sa lecture doit encourager le rapprochement indispensable entre acteur.rice.s de la défense des droits humains, des droits des travailleur.euse.s, des droits paysans, afin de porter un projet politique de souveraineté alimentaire qui respecte les peuples et l’ensemble des travailleur.euse.s de la terre.
Fichier principal
Vignette du fichier
Rapport-Final-FR5.2.3_lowres-1.pdf (8.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03064795 , version 1 (26-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03064795 , version 1

Cite

Andres Arce Indacochea, Nadia Azouagagh, Romain Balandier, Manon Benlolo, Cristina Brovia, et al.. Qui sème l’injustice récolte la misère : abus et exploitation des travailleur.se.s étranger.ère.s dans l’agriculture. Le rôle des dispositifs d’intermédiation. [Rapport de recherche] Coordination Européenne Via Campesina. 2019. ⟨hal-03064795⟩
148 View
12 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More