Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Dissonance vicariante dans un contexte Français : réagir à l’inconsistance des autres

Résumé : La dissonance cognitive (Festinger, 1957), traduisant l’apparition d’un état d’éveil aversif suite à une inconsistance entre deux cognitions, a généré 60 ans de recherche. Plus récemment, une nouvelle forme de dissonance a été explorée - la dissonance vicariante - explicitement basée sur l'appartenance à un groupe, traduisant la possibilité pour les individus de faire l'expérience de la dissonance cognitive de manière vicariante lorsqu'ils observent un membre de leur groupe agir de manière incohérente par rapport à leurs propres attitudes (Cooper & Hogg, 2007). Néanmoins, s’agissant d’un champ de recherche relativement nouveau, la dissonance vicariante n’a encore jamais été étudié en France. La présente étude vise donc à étudier la dissonance vicariante, dans un contexte Français, et ce au travers du paradigme d’hypocrisie induite. Le paradigme de l'hypocrisie induite (Aronson, Fried & Stone, 1991) est un paradigme de dissonance personnelle qui, comme il convient de le rappeler, reflète une situation où les individus préconisent une ligne de conduite pro-sociale, et sont ensuite amenés à se rappeler leurs comportements passés qui vont à l'encontre de cette ligne de conduite. Ainsi, l'incohérence entre un plaidoyer pro-attitudinal et des échecs passés en semble provoquer une forme de dissonance, motivant la personne à mettre en pratique ce qu'elle prêche. Si le fait de voir une personne accomplir un acte contraire à son attitude est susceptible de nous mettre mal à l'aise par vicariance, nous pouvons alors supposer que l'observation d'une situation d'hypocrisie induite entraînerait des conséquences similaires. Ainsi, l’objectif de cette étude sera d’explorer si l’observation par un participant d'un autre membre du groupe agissant d'une manière contraire à la position normative du groupe l’amène à ressentir d la dissonance vicariante. Dans cette étude, les 82 participants seront répartis dans deux groupes : condition dissonance vicariante versus condition de non-dissonance vicariante (contrôle). Dans la condition d’hypocrisie vicariante, les participants prendront connaissance d’un texte pro-normatif en faveur des économies d’énergie, rédigé par un membre de leur groupe, suivie du rappel de leurs transgressions passées (i.e. rappels de comportements non pro-environnementaux). En condition contrôle, les participants répondront directement aux variables dépendantes (VD). La principale VD sera le changement d’intention comportementale (mesure avant/après expérimentation). Les résultats seront discutés au travers de la théorie de la dissonance vicariante.
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03108847
Contributor : Sara Jaubert <>
Submitted on : Wednesday, January 13, 2021 - 2:16:54 PM
Last modification on : Thursday, January 14, 2021 - 3:29:44 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 14, 2021 - 6:44:52 PM

File

SENEMEAUD_FOINTIAT_Symposium_D...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03108847, version 1

Collections

Citation

Sara Jaubert, Fabien Girandola, Lionel Souchet. Dissonance vicariante dans un contexte Français : réagir à l’inconsistance des autres. ADRIPS online meeting 2020, Sep 2020, Online, France. ⟨hal-03108847⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

12