Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Coronavirus, Communication, Culture : L'impact de la crise sanitaire dans les secteurs de la communication et de la culture

Résumé : La pandémie de Covid-19 est à l’origine de l’une des plus importantes crises sanitaires de l’époque contemporaine. Celle-ci a sévèrement affecté l’exercice des libertés fondamentales, et particulièrement des libertés de communication et de création artistique. Un sujet aussi sensible que la crise sanitaire rendrait l’exercice du droit à l’information d’autant plus précieux pour le public. Pourtant, entre les errements de la communication des pouvoirs publics, que ce soit à propos du port du masque ou des applications de traçage, et la prolifération de fake news relatives à la maladie, ce droit a été rudement mis à l’épreuve, ce qui n’a guère contribué à dissiper les inquiétudes. L’exigence d’honnêteté de l’information n’a jamais été autant mise à mal. Les craintes se sont faites d’autant plus importantes au regard des traitements de données à caractère personnel exécutés au titre de la prise en charge des cas positifs, des cas contacts et des personnes vaccinées, les États ayant adopté des postures différentes dans leur prise en charge de l’épidémie. Enfin, si le recours au télétravail semble avoir contribué au maintien de l’activité économique dans une certaine mesure, les nouvelles habitudes de consommation de contenus culturels, liées aux périodes de confinement, soulèvent des interrogations quant au respect du principe de neutralité du net par les opérateurs de communications électroniques. Le droit à la culture a été vivement sollicité pendant les périodes de confinement. Les offres de contenus qui ont fleuri sur le web sont justement censées pallier la fermeture des services et établissements culturels, considérés comme des lieux propices à la contamination par le virus. Si elles garantissent un “semblant” de droit du public à la culture, force est de constater que la pérennité de certaines structures et festivals est également remise en question. A ce titre, il est à espérer que les nombreuses aides déployées par les pouvoirs publics et les organismes de gestion collective à l’attention des artistes-auteurs et des artistes-interprètes contribuent à un retour à la normale que l’on espère le plus rapide possible. Il est également regrettable que l’intérêt de certains commerces, déclarés non essentiels, n’aient pas été pris en compte au titre du droit à la culture en période de confinement. Tel est le cas du commerce des livres, également affecté par les mesures sanitaires et ce jusque dans les grandes surfaces.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03170048
Contributor : Philippe Mouron <>
Submitted on : Monday, March 15, 2021 - 9:18:39 PM
Last modification on : Tuesday, March 16, 2021 - 3:26:42 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03170048, version 1

Collections

Citation

Philippe Mouron. Coronavirus, Communication, Culture : L'impact de la crise sanitaire dans les secteurs de la communication et de la culture. LID2MS - IREDIC. Table ronde annuelle des Masters 2 Droit des médias électroniques et Droit de la création artistique et numérique, 2021. ⟨hal-03170048⟩

Share

Metrics

Record views

1096