« La vision budgétaire : de myope à presbyte » - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Billet Edgard Allix Year : 2020

« La vision budgétaire : de myope à presbyte »

(1, 2) , (1, 2)
1
2

Abstract

Emilien GOGUEL-MAZET & Florent OLIVER Doctorants contractuels, chargés de mission d'enseignement Centre d'études fiscales et financières-CEFF Aix-Marseille Université « Presque toujours, en politique, le résultat est contraire à la prévision » Chateaubriand Cet adage semble d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de prévision budgétaire, un des deux piliers de la loi de finances, soumise aux aléas de la conjoncture économique. La crise sanitaire du Coronavirus montre une fois de plus que lorsque la croissance économique tousse, le budget s'enrhume. Longtemps, la question de la myopie budgétaire a agité le débat doctrinal. Nostalgie d'une vision de planification à long terme, la pluriannualité française peine à être efficiente. Pourtant, dès le vote de la loi de finances initiale, les prévisions pour l'année s'écartent déjà du cadre pluriannuel-exception faite de la loi de finances concomitante au vote de la loi de programmation des finances publiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Emilien Goguel-Mazet, Florent Oliver, La vision budgétaire de myope à presbyte, Mars 2020 .pdf (67.23 Ko) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
image.png (851 B) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03205341 , version 1 (22-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03205341 , version 1

Cite

Emilien Goguel-Mazet, Florent Oliver. « La vision budgétaire : de myope à presbyte ». Billet Edgard Allix, 2020, 5. ⟨hal-03205341⟩

Collections

UNIV-AMU
47 View
25 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More