Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

The motif of the fighting pope in the epic

Abstract : Malgré la figure tutélaire de Turpin, la présence de clercs combattants est rare dans les textes épiques des XIIe et XIIIe siècles car contraire aux principes religieux. Cependant, à la fin de cette période et surtout au xive siècle, les prélats et même le pape apparaissent à la tête de troupes, au point qu’on peut parler de motif littéraire. Ce renouvellement va de pair avec une actualisation des prénoms donnés au pape dans les différents textes, au lieu de celui, traditionnel, de Milon ; bien plus, on assiste à des renonciations au trône de saint Pierre, ou à des dépositions, que ce soit dans des textes nouveaux ou des réécritures. Par ailleurs, les sièges de Rome se multiplient et il est fait allusion à la dîme. Il faut donc comprendre que l’épopée tardive, tout en se fondant dans un moule traditionnel bien culotté, se nourrit discrètement de l’actualité contemporaine et dépeint un souverain pontife souvent assiégé dans Rome, ne se contentant pas de donner l’indulgence plénière mais se transformant en chef de guerre, menant la croisade, quitte à être fait prisonnier. Comment ne pas penser alors aux vicissitudes de la Papauté entre Avignon et Rome et au rétablissement de la dignité sénatoriale dans les états pontificaux ?
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03264088
Contributor : Denis Collomp Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 17, 2021 - 8:00:39 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:59:12 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Denis Collomp. The motif of the fighting pope in the epic. Jean Subrenat. Le Clerc au Moyen Age, SENEFIANCE (37), Presses universitaires de Provence, pp.91-112, 1995, Collection Senefiance, 9782821836099. ⟨10.4000/books.pup.2451⟩. ⟨hal-03264088⟩

Share

Metrics

Record views

82