Contribution à une géographie des gilets jaunes. Des centres urbains de la colère aux ronds-points de la contestation - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Géographie et cultures Year : 2020

Contribution to a Yellow Vests’ geography: from urban centers of anger to roundabouts of protest

Contribution à une géographie des gilets jaunes. Des centres urbains de la colère aux ronds-points de la contestation

Abstract

This article is an introduction to a geography of the social movement of yellow vests whose actions began on November 17, 2018 and which is still continuing on September 15, 2019. With a multi-scalar approach, he will seek to identify a certain number of mechanisms inherent in this movement, in particular the two emblematic types of mobilization that are the occupation of roundabouts and the demonstrations that took place in Paris. First, we will assess the distribution and dissemination of the yellow vests events in France in order to measure the organization and certain characteristics of a movement whose weekly media cover­age has focused on Parisian events and their spillovers. Through the example of Paris, we will seek to identify the characteristics of the overflows and clashes that have been widely reported by television news channels. We will then focus on the more lasting and peaceful nature of the mobilization of yellow vests through the occupation of roundabouts, thanks to the study of an occupied roundabout em­blematic of the movement. We will study there the modalities of development and operation of these road traffic tools transformed into places of resistance and social struggle.
Cet article est une introduction à une géographie du mouvement social des Gilets jaunes dont les actions ont débuté le 17 novembre 2018 et qui se poursuit toujours le 15 septembre 2019. Grâce à une approche multiscalaire, il cherchera à identifier un certain nombre de mécanismes inhérents à ce mouve­ment, en particulier les deux types de mobilisation emblématiques que sont l’occupation des ronds-points et les manifestations qui se sont déroulées à Paris. Dans un premier temps, nous évaluerons la répartition et la diffusion des manifes­tations Gilets jaunes en France afin de mesurer l’organisation et certaines caracté­ristiques d’un mouvement dont la couverture médiatique hebdomadaire a été centrée sur les manifestations parisiennes et leurs débordements. À travers l’exemple de Paris, nous chercherons à identifier les caractéristiques des déborde­ments et des heurts qui ont été abondamment relayés par les chaînes d’informa­tions télévisées. Nous nous intéresserons ensuite au caractère plus pérenne et pacifique de la mobilisation des Gilets jaunes à travers l’occupation des ronds-points, grâce à l’étude d’un rond-point occupé emblématique du mouve­ment. Nous y étudierons les modalités d’aménagement et de fonction­nement de ces outils de circulation routière transformés en lieux de résistance et de lutte sociale.

Dates and versions

hal-03574242 , version 1 (15-02-2022)

Identifiers

Cite

Alexandre Grondeau, Sébastien Bridier. Contribution à une géographie des gilets jaunes. Des centres urbains de la colère aux ronds-points de la contestation. Géographie et cultures, 2020, 114, pp.37-76. ⟨10.4000/gc.14866⟩. ⟨hal-03574242⟩
27 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More