Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les arts de l’attention : une catharsis pour les temps extrêmes

Abstract : Dans son enquête anthropologique Le Champignon de la fin du monde, Anna Tsing présente les arts of noticing comme ce qui fonde sa démarche tout en se refusant à les théoriser. Ils ne se donnent à lire qu’en filigrane le long de son récit. En ce qu’ils recouvrent toute une série de pratiques (arts) pour observer (noticing), décrire (noticing), remarquer (noticing), se rendre attentifs à (noticing), considérer (noticing) et rendre remarquables (noticing) les attachements que nous avons avec la chose terrestre, ces arts de l’attention brouillent les limites entre sciences et arts, entre sciences humaines et sciences naturelles, entre art et techniques, entre attention politique et attention religieuse. Mettant en œuvre une poétique de la perturbation pour saisir l’ébranlement que connait notre monde dans les temps extrêmes, le récit d’Anna Tsing travaille à purger la terreur et la pitié qui nous saisissent face à l’incertitude de notre situation. Expérience scientifique, esthétique, sociale et politique, la lecture de l’enquête opère une catharsis et renouvelle l’art du récit pour mieux nous lier au terrestre.
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03601152
Contributor : Claire Dutrait Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 8, 2022 - 10:01:40 AM
Last modification on : Thursday, March 10, 2022 - 2:14:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03601152, version 1

Collections

Citation

Claire Dutrait. Les arts de l’attention : une catharsis pour les temps extrêmes. Fabula LHT (Littérature, histoire, théorie), Fabula, 2021, Ecopoétique pour des temps extrêmes. ⟨hal-03601152⟩

Share

Metrics

Record views

8