Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Léonora Miano et Scholastique Mukasonga : le spectre ou la hantise dans l'écriture

Résumé : L'émergence au début du XXIe siècle d'un nombre important de femmes dans la littérature africaine s'accompagne de nouvelles problématiques dans l'écriture. En effet, avec cette nouvelle génération d'écrivaines, une rupture d'avec leurs aînées s'installe au niveau des thématiques. L'histoire devient le nouveau matériau qui alimente la création de ces auteures qui émergent, habitées par l'obsession de comprendre la trajectoire de leurs peuples. Si ailleurs l'écriture peut être simplement un moyen d'évasion permettant de se détacher d'une réalité parfois trop pesante, pour les écrivain.e.s africain.e.s et en particulier ceux/celles du centre du continent, comme Léonora Miano (Cameroun) et Scholastique Mukasonga (Rwanda) ; l'écriture est rarement le lieu d'une simple fiction éloignée de leur réalité. Elle est aussi, voire souvent le lieu d'un questionnement permanent sur l'être et son environnement, son histoire et son identité. Partant de ce constat, une question se fait alors jour : à partir de quel moment l'évocation du passé peut-elle être perçue comme une hantise dans l'acte d'écrire et quel pourrait être l'enjeu que sous-tend cette évocation ?
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03783175
Contributor : Anouchka Stevellia Moussavou Nyama Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, September 22, 2022 - 1:32:20 AM
Last modification on : Saturday, September 24, 2022 - 3:59:27 AM

File

Wif_A_Stevellia_Nyama_2020-cha...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03783175, version 1

Collections

Citation

Anouchka Stevellia Moussavou Nyama. Léonora Miano et Scholastique Mukasonga : le spectre ou la hantise dans l'écriture. Women in French Studies, 2020. ⟨hal-03783175⟩

Share

Metrics

Record views

25

Files downloads

7