Après l’Accord de Paris, quels droits face au changement climatique ?

Résumé : Introduction au dossier spécial RJE Après l'Accord de Paris, quels droits face au changement climatique ? Les changements climatiques en cours et à venir représentent une menace sans précédent. Ce n'est pas la vie sur terre qui est menacée : la vie continuera, même si ces changements sont de grande ampleur. C'est pour la vie telle que nous la connaissons, pour la biodiversité actuelle et, finalement, pour l'humanité, que la menace est réelle. Par leur ampleur, par leur radicalité, par leur globalité, les changements climatiques confrontent l'humanité à sa finitude possible, à ses capacités d'auto-anéantissement. Les changements climatiques sont la manifestation éclatante de cette nouvelle ère géologique qualifiée par certains d'anthropocène, ère dans laquelle l'humanité serait entrée depuis la fin du XVIIIe siècle. Cette nouvelle ère se caractérise par le fait que l'homme est devenu une force géologique majeure. Les « anthropocénologues » constatent d'ailleurs que les changements induits par l'homme connaissent une profonde accélération depuis 1945 1. Ces changements marquent durablement notre biosphère : « Les traces de notre âge urbain, industriel, consumériste, chimique et nucléaire resteront pour des milliers voire des millions d'années dans les archives géologiques de la planète » 2. La réflexion sur l'anthropocène n'est pas sans lien avec les « limites planétaires » qu'il ne faut pas dépasser si l'humanité veut pouvoir se développer dans un espace de fonctionnement sûr, c'est-à-dire évitant les modifications brutales et difficilement prévisibles de l'environnement planétaire. Pour les scientifiques, il y aurait neuf frontières planétaires, marquant autant de points de basculement dangereux pour l'humanité. Certaines d'entre elles ont déjà été franchies, telle la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère 3. Les alertes scientifiques se multiplient quant aux conséquences des changements climatiques, qui sont déjà bien réelles, et probablement plus rapides et aiguës que ne le laissait même présager le dernier rapport du GIEC. Harvey, Irma, mousson torrentielle, incendies et sécheresses… Une séquence de catastrophes naturelles historiques, aggravées par le réchauffement, frappe tous les continents en cet automne 2017, tandis qu'on nous annonce 1 Voir C. Bonneuil, J.P. Fressoz, L'événement anthropocène. La terre, l'histoire et nous, Seuil, 2013. Le fait qu'il s'agisse d'une nouvelle ère géologique reste discuté entre les scientifiques. 2 Ibid. 3 Johan Rockström et al., « A safe operating space for humanity »
Type de document :
Article dans une revue
Revue Juridique de l'Environnement, Société française pour le droit de l'environnement — SFDE, 2017, Après l’Accord de Paris, quels droits face au changement climatique ?
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01675517
Contributeur : Sandrine Maljean-Dubois <>
Soumis le : mercredi 16 mai 2018 - 12:02:07
Dernière modification le : jeudi 12 juillet 2018 - 01:06:52

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2019-05-16

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01675517, version 1

Citation

Mathilde Hautereau-Boutonnet, Sandrine Maljean-Dubois. Après l’Accord de Paris, quels droits face au changement climatique ? . Revue Juridique de l'Environnement, Société française pour le droit de l'environnement — SFDE, 2017, Après l’Accord de Paris, quels droits face au changement climatique ?. 〈halshs-01675517〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

205