Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Maturation et apprentissage du contrôle postural anticipé au cours de l’adolescence : Expressions motrice et cérébrale

Abstract : Agir dans son environnement passe par l’utilisation d’une fonction d’anticipation programmant l’action à réaliser mais également les conséquences de l’action sur la posture de référence. La fonction d’anticipation s’appuie sur les représentations du corps et de l’action, qui sont en perpétuelle évolution au cours de la vie. L’adolescence étant caractérisée par une modification majeure du corps et une maturation cérébrale intense, ce travail de thèse a cherché à évaluer les liens qui unissent fonction d’anticipation, représentations du corps et de l’action et maturation cérébrale durant cette période charnière. La fonction d’anticipation a été étudiée au moyen de la tâche bimanuelle de délestage qui met en jeu l’utilisation d’un bras postural, qui supporte le poids, et d’un bras manipulateur, qui le déleste. Dans cette tâche, la fonction d’anticipation passe par l’expression des ajustements posturaux anticipés (APAs). Caractérisés par une inhibition précoce des muscles fléchisseurs du bras postural chez l’adulte, les APAs annulent l’effet déstabilisateur du mouvement sur la posture de référence. Des enregistrements cinématiques, électromyographiques et électroencéphalographiques ont été utilisés conjointement pour explorer la maturation et la construction d’une représentation sensori-motrice au cours de l’adolescence. Bien qu’une stagnation des performances de stabilisation posturale soit reportée, les APAs à l’adolescence se caractérisent par une amélioration de la latence d’apparition de l’inhibition des muscles. Chez l’adulte, les APAs s’expriment par une désynchronisation du rythme mu et une onde positive au dessus du cortex sensori-moteur impliqué dans la stabilisation posturale. Les caractéristiques temporelles des signatures électrophysiologiques varient à l’adolescence. Ainsi, l’amélioration de la fonction d’anticipation serait sous-tendue par une maturation de ces activités électrophysiologiques à l’adolescence. L’apprentissage d’un nouveau contrôle postural est caractérisé, aussi bien chez l’adulte que chez l’adolescent, par une amélioration rapide puis plus lente des performances de stabilisation posturale. L’acquisition du contrôle anticipé repose sur la maitrise du réglage temporel de l’inhibition des muscles fléchisseurs, qui est plus tardive chez les adolescents. Une intégration des retours proprioceptifs en provenance de l’action permettrait la construction d’une nouvelle représentation sensorimotrice. Exprimée par la maitrise des paramètres temporels, la réactualisation des représentations de l’action et du corps à l’adolescence passerait par une meilleure intégration des informations proprioceptives, qui serait défaillante à l’adolescence. La maturation des régions cérébrales impliquées dans ces représentations serait également capitale
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/tel-01446666
Contributor : Simon Moré <>
Submitted on : Tuesday, February 21, 2017 - 10:37:39 AM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:10:25 AM
Long-term archiving on: : Monday, May 22, 2017 - 12:30:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01446666, version 1

Collections

Citation

Fanny Barlaam. Maturation et apprentissage du contrôle postural anticipé au cours de l’adolescence : Expressions motrice et cérébrale. Neurosciences. aix marseille université, 2013. Français. ⟨tel-01446666⟩

Share

Metrics

Record views

247

Files downloads

1314