Freudian modalities of disbelief - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles International Journal of Psychoanalysis Year : 2014

Freudian modalities of disbelief

Modalités freudiennes de l'incroyance

Abstract

This article can be characterised as a 'rediscovery of a notion of psychoanalysis that had disappeared or had been confused by later operations. The authors explorea Freudian notion that has been unjustly misunderstood, especially because of the multiple ways in which 'Unglaube' – disbelief – has been translated. We shall establish the archaeology of this term in Freud by extracting its three significant modes. First, paranoic disbelief designates an unconscious process of the rejection of belief in the subject's first encounter with a sexual reality that is always traumatic. Secondly, the obsessional neurotic's disbelief, which we shall call 'incredulity', is a secondary, less radical refusal of belief, one that is different from its paranoic counterpart. Finally, we shall envision a third – dialectical – type of disbelief, which Freud called 'act of disbelief' and which will enable us to approach the fundamental epistemic and ethical stakes for psychoanalysis.
Cet article s'inscrit dans la perspective d'une « redécouverte » d'une notion de la psychanalyse qui avait disparu ou qui avait été brouillée par les apports ultérieurs. Il s'agit d'une notion freudienne injustement méconnue, notamment du fait des multiples traductions auxquelles elle a donné lieu: l’« Unglaube », c'est-à-dire l'incroyance. Il est ici question d'en établir l'archéologie chez Freud pour en extraire trois modalités significatives. Premièrement l'incroyance paranoïaque qui désigne un processus inconscient de rejet de la croyance en la première rencontre du sujet avec la réalité sexuelle toujours traumatique. Deuxièmement l'incroyance du névrosé obsessionnel, que nous nommerons « incrédulité », et qui caractérise un refus de croyance secondaire moins radical et différent de son homologue paranoïaque. Enfin nous envisagerons un troisième type d'incroyance, dialectique cette fois, que Freud a nommé « acte d'incroyance » et qui permet d'aborder sous un jour nouveau des enjeux épistémique et éthique fondamentaux pour la psychanalyse.
Fichier principal
Vignette du fichier
Guérin, Lenormand Freudian Modalities... IJP with corrections.pdf (764.94 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01327577 , version 1 (17-06-2016)

Identifiers

Cite

Nicolas Guérin, Marie Lenormand, Jean-Jacques Rassial. Freudian modalities of disbelief. International Journal of Psychoanalysis, 2014, 95 (5), pp.819-841. ⟨10.1111/1745-8315.12181⟩. ⟨hal-01327577⟩

Collections

UNIV-AMU LPCPP
66 View
713 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More