Méthodes RSI pour l'identification des formes du bâti

Abstract : Dans cet article est présentée une méthode de reconnaissance, d’identification et de classification des morphologies et des fonctions sociales des bâtiments en milieu urbain à partir de données satellites SPOT 3 et SPOT 5 panchromatiques, fondée sur les algorithmes de reconnaissance symbolique intermédiaire au travers de l’exemple de la ville de Mohammedia au Maroc. Cette terminologie, la reconnaissance symbolique intermédiaire (RSI), « cache » un ensemble de traitements visant tout à la fois à extraire les objets bâtis, modéliser et figurer par le biais d’un tracé vectoriel leurs contenants (contours) et à générer une base de données orientée objet dans laquelle chaque objet « bâti » reconnu, puis extrait, est identifié grâce à une quarantaine de mesures et d’attributs géométriques comme la surface, l’élongation, la compacité, le nombre d’arêtes et de côtés, la connexité, etc. La classification ascendante hiérarchique (CAH) qui s’en suit à partir de la base de données des variables géométriques de chacun des « objets bâtis » permet de dégager des ensembles d’objets bâtis aux attributs géométriques similaires, c’est-à-dire, des classes d’objets bâtis aux formes proches. Les enquêtes de terrain rattachent chacune des classes d’objets bâtis à une fonction socio-économique dominante.
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01399478
Contributor : Sébastien Gadal <>
Submitted on : Friday, November 18, 2016 - 8:59:39 PM
Last modification on : Tuesday, September 10, 2019 - 8:32:14 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01399478, version 1

Collections

Citation

Sébastien Gadal. Méthodes RSI pour l'identification des formes du bâti. Revue Française de Photogrammétrie et de Télédétection, Société Française de Photogrammétrie et de Télédétection, 2004, Pixels et cités. ⟨hal-01399478⟩

Share

Metrics

Record views

150