Cinquante ans d'évolution de la fécondité à Niakhar (1963-2012) - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2018

Cinquante ans d'évolution de la fécondité à Niakhar (1963-2012)

(1) , (2) , (3) , (4)
1
2
3
4

Abstract

La transition de la fécondité, définie comme le passage d’une fécondité naturelle à une fécondité maîtrisée et proche du niveau de remplacement des générations, peut se dérouler sur des périodes courtes, de l’ordre d’une génération (30 ans), voire encore plus courtes, comme en Chine ou en Thaïlande (15 ans), sur des périodes moyennes, de l’ordre de deux générations (60 ans) ce qui est le cas le plus fréquent, voire sur des périodes plus longues, de l’ordre du siècle ou plus, comme en France ou comme ce qui se dessine actuellement en milieu rural africain. La période de baisse peut être précédée d’une période de hausse de la fécondité, le plus souvent due à une baisse de l’infécondité primaire ou secondaire, parfois à une hausse de la nuptialité.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018_Garenne et al. Fécondité.pdf (573.84 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01961460 , version 1 (19-12-2018)

Identifiers

Cite

Michel L Garenne, Pierre Cantrelle, Valérie Delaunay, Charles Becker. Cinquante ans d'évolution de la fécondité à Niakhar (1963-2012). Valérie Delaunay, Alice Desclaux, Cheikh Sokhna. Niakhar, mémoires et perspectives : recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique, L'Harmattan-Sénégal, IRD, pp.181-196, 2018, 9782343156712, 9782709926690. ⟨hal-01961460⟩
146 View
55 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More