« Les « univers locaux » de Francisco López. Images in-temporelles du temps »

Abstract : Internationalement connu comme l’une des figures majeures du soundscape, du field recording mais aussi de la scène musicale expérimentale, Francisco López élabore des univers sonores singuliers, souvent inclassables, occupant un espace intermédiaire entre plusieurs catégories « génériques » ou modalités de production. Entre création, installation et performance ; entre musique, sons de la nature, sons industriels et bruit, les univers sonores de l’artiste espagnol configurent une expérience inédite du fait musicien qui s’effectue à même l’immersion aveugle des corps dans le son. La question que nous poserons dans cet article est de savoir comment la dimension sensible de l’expérience sonore proposée par Francisco López articule l’horizon actuel de nouvelles formes de matérialités qui posent la question de nos rapports diffractés et virtuels au(x) lieu(x) du sens étroitement liés à notre rapport actuel au monde, notamment sa réticularité et son interactivité généralisées mais aussi sa « multiversalité ».
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01997312
Contributor : Christine Esclapez <>
Submitted on : Monday, January 28, 2019 - 9:17:13 PM
Last modification on : Monday, September 16, 2019 - 10:50:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01997312, version 1

Collections

Citation

Christine Esclapez. « Les « univers locaux » de Francisco López. Images in-temporelles du temps ». Filigrane, [Lille] : Université Lille Nord de France, 2015, Artistes de l’écologie du son, Musique et écologies du son. ⟨hal-01997312⟩

Share

Metrics

Record views

23