« Bon nègre » méritant versus « mauvais nègre » délinquant ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Migrations Société Year : 2018

« Bon nègre » méritant versus « mauvais nègre » délinquant ?

(1)
1

Abstract

En ce début de XXIe siècle, la France républicaine aime fabriquer des héros. Mais tous n’ont ni le même statut, ni la même espérance de vie. Certains sont appelés à passer à la postérité, autorisés à figurer ad vitam æternam dans la galerie des « grands hommes d’État » — les femmes ne sont que tolérées —, d’autres doivent se contenter de leur statut de « héros temporaires », condamnés à l’oubli une fois l’agitation politique et médiatique retombée. Mamoudou Gassama appartient sans aucun doute à cette seconde catégorie : son droit d’entrée dans la galerie des « héros républicains » est éphémère. Il est vrai que, toute la France s’est émue devant les exploits de ce jeune sans-papiers malien de 22 ans qui, le samedi 26 mai, n’a pas hésité à gravir les quatre étages d’un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris pour sauver un enfant de quatre ans suspendu dans le vide. La scène ayant été filmée, diffusée en boucle dans les médias mainstreamet sur les réseaux sociaux, les gardiens du temple républicain se sont sentis obligés d’improviser un « procès en héroïsation temporaire », qui emprunte d’ailleurs autant au répertoire républicain classique (décoration, discours officiel, réception dans les palais de la République, etc.) qu’au registre hollywoodien sensationnaliste (exhibition publique de notre Spiderman national qui n’a plus rien à envier à son concurrent yankee) : le héros Mamoudou a été reçu au Palais de l’Élysée et s’est vu remettre par le président de la République, Emmanuel Macron, une médaille et un diplôme pour « acte de courage et de dévouement ». Et comme cela ne suffisait pas à combler la soif populaire pour les héros éphémères, le chef de l’État lui a promis des papiers et une probable naturalisation, que le jeune Malien n’avait d’ailleurs pas demandés. Mais il est vrai qu’en France, la naturalisation n’a pas seulement une portée juridique, elle a aussi une visée symbolique.
Fichier principal
Vignette du fichier
MIGRA_172_0003.pdf (568.98 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02110721 , version 1 (25-04-2019)

Identifiers

Cite

Vincent Geisser. « Bon nègre » méritant versus « mauvais nègre » délinquant ?. Migrations Société, 2018, 172 (2), pp.3. ⟨10.3917/migra.172.0003⟩. ⟨hal-02110721⟩
62 View
107 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More