Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les impôts pour ou contre la production

Résumé : La France se distingue par un nombre et un niveau élevé d’impôts sur la production. Ceux-ci peuvent être particulièrement nocifs en raison des distorsions qu’ils engendrent tout au long de la chaine de production : ils affectent directement les décisions des entreprises en termes de choix des modes de production et de prix et peuvent donc pénaliser leur productivité et leur compétitivité. En outre, ils augmentent le point mort des entreprises et peuvent expliquer, avec d’autres facteurs, la relative atrophie du secteur productif français. Dans cette nouvelle Note du CAE, Philippe Martin et Alain Trannoy examinent trois impôts sur la production parmi les plus importants et recommandent, en s’appuyant sur des travaux empiriques, de supprimer en priorité la C3S dont la nocivité n’a pas d’égal dans notre système fiscal, puis de s’attaquer à la CVAE. Cette stratégie de réforme et simplification de la fiscalité des entreprises pourrait s’accompagner, si les marges financières ne sont pas suffisantes, par des mesures visant à obtenir des recettes publiques de substitution moins nocives.
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02482011
Contributor : Elisabeth Lhuillier <>
Submitted on : Wednesday, April 22, 2020 - 11:06:32 AM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:16:43 AM

File

cae-note053.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Philippe Martin, Alain Trannoy. Les impôts pour ou contre la production. Notes du conseil d’analyse économique, Conseil d’analyse économique, 2019, pp.1-12. ⟨10.3917/ncae.053.0001⟩. ⟨hal-02482011⟩

Share

Metrics

Record views

129

Files downloads

73