Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Présentation

Résumé : L e débat sur les raisons et sur la « nature » des raisons a pris un réel développement dont ce livre est témoin ; il a même acquis un statut particulier depuis quelques années. Il ne s'agit plus uniquement d'opposer les raisons et les causes au sens traditionnel, mais de questionner les normes qui justifient le comportement de l'agent à qui nous attribuons des raisons. Pascal Engel a exprimé cela très nettement dans une communication faite en décembre 2014, en séance publique, devant l'Académie des sciences morales et politiques, et nous le reproduisons ici, en guise d'entrée en matière donnant un cadre à la problématique dont il est question dans ce petit volume : « a/ Nos énoncés au sujet des raisons et des normes qui les fondent sont susceptibles d'être vrais ou faux, et d'être par là même connus et objets d'un savoir. b/ Ils sont irréductibles à des attitudes psychologiques telles que les croyances et les désirs, y compris des attitudes qu'on pourrait considérer comme celles d'un agent idéalement rationnel. Cela entraîne en particulier que ce ne sont pas nos désirs et nos croyances qui fondent nos raisons et nos normes, mais c'est l'inverse qui est vrai. c/ Les raisons et les normes dépendent des faits naturels, mais ne sont pas impliquées par ces faits naturels. Elles ne s'y réduisent donc pas. d/ Cet objectivisme des raisons et des normes implique que celles-ci soient de quelque façon des faits autonomes, indépendants de nous, et qu'on en adopte une conception réaliste. Les raisons sont en ce sens des faits du monde, qui seraient là même si nous ne les connaissions pas. Mais cela n'implique pas que nous ne puissions pas les connaître. Il s'agit de dire en quel sens nous répon-dons à ces raisons. Celles-ci dépendent des circonstances dans lesquelles nous nous trouvons, et elles ont, selon ces circonstances, des forces diverses : elles sont plus ou moins des raisons, mais il ne s'ensuit pas qu'elles ne soient pas objectives. » 1 1 « La philosophie comme science morale et des normes », séance du 1 er décembre 2014, Travaux de l'Académie des sciences morales et politiques, Paris, Institut de France. Cette communication est d'abord axée sur la certitude ou la fin des certitudes, et réinstalle la philosophie comme science des normes : c'est la toute fin de cet exposé que nous citons.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-02503061
Contributor : Bruno Langlet <>
Submitted on : Monday, March 9, 2020 - 4:53:11 PM
Last modification on : Wednesday, March 11, 2020 - 1:48:48 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 10, 2020 - 4:29:19 PM

File

Bruno Langlet et Jean-Maurice ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02503061, version 1

Collections

Citation

Bruno Langlet, Jean-Maurice Monnoyer. Présentation. Raisons. La question méta-éthique : autour de l'oeuvre de John Skorupski., 2020, 978-2-7314-1162-1. ⟨hal-02503061⟩

Share

Metrics

Record views

58

Files downloads

19