[Compte rendu de lecture] Chantal Jaquet et Gérard Bras éd., La fabrique des transclasses, Paris, PUF, 2018, 279 p. - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles (Book Review) Mots: les langages du politique Year : 2019

[Compte rendu de lecture] Chantal Jaquet et Gérard Bras éd., La fabrique des transclasses, Paris, PUF, 2018, 279 p.

(1, 2)
1
2

Abstract

D’un auteur à l’autre de l’ouvrage se configure un Nous qui permet de comprendre ce que c’est que d’être et de se vivre transclasse. Un Nous produit d’une rencontre entre trois générations d’individus ayant effectué des trajectoires sociales inédites après la Seconde Guerre mondiale. Un Nous qui parle de l’expérience de la vie du transclasse. Un Nous qui introduit une réflexion certes inscrite dans le vécu, mais tout aussi conceptuelle. Néologisme forgé par Chantal Jaquet, auteure de Les transclasses, ou la non-reproduction (Paris, PUF, 2014), le mot transclasse fait écho à celui de class-passing utilisé dans le monde anglo-saxon. Concept axiologiquement neutre par rapport aux termes de transfuge, de parvenu ou de déclassé, il permet, selon Chantal Jaquet, d’avoir un point de vue critique sur la notion de mobilité sociale, qui met seulement l’accent sur le résultat d’une trajectoire sociale, à défaut de considérer des modes de transit particulièrement complexes.
Not file

Dates and versions

hal-02544692 , version 1 (16-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02544692 , version 1

Cite

Jacques Guilhaumou. [Compte rendu de lecture] Chantal Jaquet et Gérard Bras éd., La fabrique des transclasses, Paris, PUF, 2018, 279 p.. Mots: les langages du politique, 2019, pp.172-176. ⟨hal-02544692⟩
63 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More