The question of the usefulness and necessity for lawyers to have a definition of law in order to study it - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Cahiers Portalis Year : 2021

The question of the usefulness and necessity for lawyers to have a definition of law in order to study it

La question de l'utilité et de la nécessité, pour les juristes, de se munir d'une définition du droit pour l'étudier

(1)
1

Abstract

What if the debate about the usefulness and necessity of defining law was simply a matter of disagreement about what a definition is? In other words, between those who believed that law should be defined and those who did not, there would be a disagreement, more or less explicit, conscious and formalised, between different ways of conceiving what a definition is. To use a formulation that has become conventional today, the question of the need for a definition of law refers to a meta-meta-question. Making law presupposes knowing what law is, which is a meta-question; the controversy over the definition of law refers to the question of what it is to define, which is a meta-meta-question. This proposed reading seems all the more necessary since it seems absurd, to say the least, to refuse to define one's object of study, in several respects. Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)
Et si le débat sur l'utile et la nécessaire définition du droit n'était qu'une question de désaccord sur ce qu'est une définition ? Autrement dit, entre ceux qui croyaient qu'il faut définir le droit et ceux qui n'y croyaient pas, il existerait un désaccord, plus ou moins explicite, conscient et formalisé, entre différentes manières de concevoir ce qu'est une définition. Pour reprendre une formulation, devenue aujourd'hui conventionnelle, la question de la nécessité d'une définition du droit renverrait à une méta-méta-question. Faire du droit présuppose de savoir ce qu'est le droit, c'est une méta-question ; la controverse sur la définition du droit renvoie à la question de ce qu'est définir, il s'agit là d'une méta-méta-question. Cette proposition de lecture semble devoir d'autant plus s'imposer qu'il apparaît pour le moins absurde de refuser de définir son objet d'étude, et ce, à plusieurs égards.
Fichier principal
Vignette du fichier
Papier.pdf (290.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03594443 , version 1 (02-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03594443 , version 1

Cite

Xavier Magnon. La question de l'utilité et de la nécessité, pour les juristes, de se munir d'une définition du droit pour l'étudier. Les Cahiers Portalis, 2021, 8, pp.93-103. ⟨hal-03594443⟩
18 View
2 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More