Quelle liberté d’expression religieuse reste-t-il aux élèves ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

Quelle liberté d’expression religieuse reste-t-il aux élèves ?

(1)
1

Abstract

En France, l’Ecole est neutre, comme l’Etat, mais les élèves sont des sujets de droit et ils.elles jouissent à ce titre de l’ensemble des droits reconnus aux résidents du pays. C’est ce qu’a posé l’avis du Conseil d’Etat du 29 novembre 1989, pris en assemblée générale lors de la première « affaire de foulard ». Comment se fait alors l’articulation entre la neutralité du cadre (personnels compris) et les libertés des élèves ? Depuis 1989, le débat a été vif à ce sujet. Il a impliqué la notion de « prosélytisme », puis la notion de « signe ostentatoire ». On peut distinguer trois temps. Le premier correspond à l’avis du Conseil d’Etat en 1989, qui établit une norme selon laquelle montrer sa religion est permis à condition qu’il n’y ait pas de prosélytisme,– en entendant par là des pressions faites sur autrui, des conduites tendant à propager une religion. Le second temps correspond aux débats des années 2000, marqués par la loi du 15 mars 2004, qui interdit aux élèves « le port de signes ou tenues par lesquels ils manifestent ostensiblement leur appartenance ». Le port d’un signe décryptable par autrui comme religieux est considéré comme prosélytique. Le troisième temps correspond au tournant de l’année 2015, qui est venu redessiner l’usage normatif du critère de prosélytisme pour les élèves, en valorisant la voix des élèves, leur droit au débat et à la déclaration de leurs sentiments religieux, au titre d’une pédagogie de la laïcité et du vivre ensemble.
Fichier principal
Vignette du fichier
quelle-liberte-d-expression-religieuse-lorcerie.pdf (545.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01447430 , version 1 (26-01-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01447430 , version 1

Cite

Françoise Lorcerie. Quelle liberté d’expression religieuse reste-t-il aux élèves ?. Fatiha Kaouès; Myriam Laakili. Prosélytismes : Les nouvelles avant-gardes religieuses, CNRS Editons, p. 229-254, 2016, CNRS Alpha, 978-2-271-08744-7. ⟨hal-01447430⟩
151 View
1679 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More