Socialization and transmitting knowledge in physical education class: synergy at the expense of conciliatory pedagogical authority - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Éducation et francophonie Year : 2008

Socialization and transmitting knowledge in physical education class: synergy at the expense of conciliatory pedagogical authority

Socialiser et Transmettre des savoirs en classe d’Education physique : une synergie possible au prix d’une autorité pédagogique conciliante

(1) , (1, 2)
1
2

Abstract

At the beginning of the 2006 school year, the 249 French colleges experiencing the most difficulty became part of an “Ambition Success” network (RAR). These students’ problems involved absenteeism, incivility, dropping out and refusing to work. A real socialization issue was at stake for these students, and teachers tried to meet their needs by reinforcing their authority in class and lowering their pedagogical standards. Our case study analyzes the classroom activity of an experienced physical education teacher and her students during gymnastics cycles in an RAR college. It attempts to understand how this experienced teacher is able to develop school socialization among the students, who were resistant to all school standards, without lowering her pedagogical requirements. The case study is based on the “situated action” theory and the anthropological “action course” model. The materials come from an ethnographic description and self-confrontation discussion with the teacher and four students. The results show that the teacher uses a “silent” process of socialization through creating a synergy of socialization and the transfer of gymnastics knowledge.
À la rentrée scolaire 2006, les 249 collèges français les plus en difficulté ont été intégrés dans des Réseaux ambition réussite (RAR). La difficulté des élèves se traduit par des comportements typiques d’absentéisme, d’incivilité, de décrochage, de refus de travailler. Un véritable enjeu de socialisation s’impose alors pour ceux-ci, auquel les enseignants tentent de répondre par le renforcement de leur autorité en classe et l’abandon ponctuel de leurs exigences d’apprentissage. Notre étude de cas analyse l’activité en classe d’un enseignant d’EPS expérimenté et de ses élèves, lors de cycles de gymnastique par ateliers, dans un collège RAR. Elle vise à comprendre comment cet enseignant expérimenté parvient à développer une socialisation scolaire chez les élèves, pourtant réfractaires à toute norme scolaire, sans abandonner ses exigences d’apprentissage. Elle est conduite selon la théorie de « l’action située » et du modèle anthropologique du « cours d’action ». Les matériaux proviennent d’une description ethnographique et d’entretien d’autoconfrontation avec l’enseignant et quatre élèves. Les résultats montrent que l’enseignant installe un processus de socialisation « silencieux » par la mise en synergie de la socialisation scolaire et de la transmission de savoirs disciplinaires en gymnastique.
Fichier principal
Vignette du fichier
029483ar.pdf (304.48 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01557981 , version 1 (06-07-2017)

Identifiers

Cite

Nathalie Gal-Petitfaux, Olivier Vors. Socialiser et Transmettre des savoirs en classe d’Education physique : une synergie possible au prix d’une autorité pédagogique conciliante. Éducation et francophonie, 2008, 36 (2), pp.118-139. ⟨10.7202/029483ar⟩. ⟨hal-01557981⟩
346 View
2955 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More