La rue artérielle, un outil pour recomposer les villes par les espaces publics ?

Résumé : La rue a été l’objet de débats permanents dans l’histoire de l’urbanisme. Plus d’une cinquantaine d’années après l’émergence d’un mouvement de « retour à la rue » caractérisé par le rejet d’une conception fonctionnaliste de la ville qui l’avait condamnée, la rue continue d’être au coeur de l’actualité urbanistique et fait l’objet d’une attention renouvelée. La « rue artérielle », historiquement mise à l’écart de la plupart des principaux modèles théoriques, concentre de nombreux enjeux de l’urbanisme contemporain et est actuellement réinvestie par des projets d’urbanisme. A la croisée des métiers et des savoir-faire qu’elles participent à recomposer, ces rues deviennent des laboratoires où s’expérimentent de nouveaux types d’aménagement et d’autres manières de composer les villes par les espaces publics.
Type de document :
Article dans une revue
URBIA. Les Cahiers du développement urbain durable, Observatoire universitaire de la Ville et du Développement durable, 2014, pp. 17-31
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01660049
Contributeur : Benoit Romeyer <>
Soumis le : samedi 9 décembre 2017 - 19:37:23
Dernière modification le : mercredi 13 décembre 2017 - 01:17:37

Fichier

Romeyer_Urbia_2014_HSn°2.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01660049, version 1

Collections

Citation

Benoit Romeyer. La rue artérielle, un outil pour recomposer les villes par les espaces publics ?. URBIA. Les Cahiers du développement urbain durable, Observatoire universitaire de la Ville et du Développement durable, 2014, pp. 17-31. 〈hal-01660049〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

114

Téléchargements de fichiers

95