Souffrance dépressive et régulation émotionnelle en situation sociale

Résumé : L’anxiété et la dépression, en tant que trouble ou état, sont habituellement opposées que ce soit dans la nosographie syndromique actuelle (ICD, DSM), les conceptions psychopathologiques catégorielles ou les théories psychanalytiques. Cependant, la réalité clinique comme les recherches menées sur la population générale (Lépine et al., 2005) montrent qu’à l’exception de quelques situations typiques (parmi les troubles anxieux ou les troubles dépressifs majeurs avérés), les phénomènes dépressifs et anxieux, voire les signes, sont nettement intriqués. Si on retrouve dans la pratique, la co-existence de manifestations anxieuse et dépressive chez nombre de patients, il n’en demeure pas moins qu’au niveau des processus intra-subjectifs impliqués notamment dans la régulation émotionnelle, des différences sont repérables. Notre recherche s’intéresse aux processus de régulation émotionnelle intra et interpersonnels spécifiques aux composantes anxieuse et dépressive présentes dans une population de patients de médecine générale (N=60 ; sexe ratio H/F = 7/53). Les principaux résultats de nos travaux montrent que si les composantes anxieuses et dépressives (HAD ; Lépine et al., 1987) sont positivement corrélées entre elles (r=.34 ; p=.007), chacune d’elles n’entretiennent pas les mêmes relations avec des indicateurs de régulation émotionnelle interne tel que la conscience émotionnelle (Lane et al., 1990). On retrouve aussi des différences de régulation émotionnelle cette fois intersubjective, entre composantes anxieuses et dépressives. La présence d’une conscience émotionnelle intersubjective alliée à l’inhibition de l’expression de ses émotions (Rimé, 2007) par peur d’un jugement social serait caractéristique des composantes dépressives. Ces données trouvent écho dans de récents résultats sur les émotions propres à chaque symptomatologie (Power et Tarsia, 2007). L’utilisation d’une dimension sociale comme le processus de partage émotionnel confère un caractère atypique à cette recherche qui évite le piège de la composante « alexithymie » habituellement utilisée dans les travaux sur l’anxiété et la dépression et qui ne permet pas d’aborder selon nous autrui comme le support potentiel à la régulation des émotions.
Type de document :
Communication dans un congrès
52ème Congrès de la SFP "Cognition, émotion et société", Sep 2010, Lille, France. 2010, 〈http://scalab.cnrs.fr/sfp2010/appel1.htm〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01762195
Contributeur : Aurélie Pasquier-Berland <>
Soumis le : lundi 9 avril 2018 - 17:11:59
Dernière modification le : mercredi 11 avril 2018 - 01:29:44

Identifiants

  • HAL Id : hal-01762195, version 1

Citation

Aurélie Pasquier, Jean-Louis Pedinielli. Souffrance dépressive et régulation émotionnelle en situation sociale. 52ème Congrès de la SFP "Cognition, émotion et société", Sep 2010, Lille, France. 2010, 〈http://scalab.cnrs.fr/sfp2010/appel1.htm〉. 〈hal-01762195〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

33

Téléchargements de fichiers

2