Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

« L'Humanisme en question chez Claude Simon »

Abstract : L’humanisme reste une question chez Claude Simon. S’interroger sur cette notion sera l’occasion de confronter trois types de discours souvent contradictoires : celui de l’œuvre, d’abord, en particulier dans La Route des Flandres et dans Le Jardin des Plantes. L’humanisme s’y trouve vivement attaqué, même si, de 1960 à 1997, la critique ne vise pas les mêmes cibles : la culture humaniste dans La Route des Flandres, l’« humanisme coca-cola » façon Glasnost dans Le Jardin des Plantes. Le discours tenu ensuite par l’écrivain, dans ses entretiens et dans son Discours de Stockholm, est ambivalent et double. D’un côté, Simon opte pour une position figée qu’il ne cessera de réaffirmer : l’histoire du siècle, le « trou noir d’Auschwitz », rend le discours humaniste indécent. D’un autre côté, à partir des années 80, son propos, non pas stricto sensu sur l’humanisme, mais sur sa vision de l’homme, va s'infléchir. Le troisième discours est celui de la critique. L’œuvre a été récompensée par le Prix Nobel de littérature. Or, conformément à ses statuts, l’institution de Stockholm décerne ce prix aux seules œuvres à tendance idéaliste. C’est donc qu’une lecture humaniste des romans de Claude Simon serait possible ?
Complete list of metadatas

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01794492
Contributor : Cécile Yapaudjian-Labat <>
Submitted on : Thursday, May 17, 2018 - 3:32:18 PM
Last modification on : Friday, May 18, 2018 - 1:22:59 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01794492, version 1

Collections

Citation

Cécile Yapaudjian-Labat. « L'Humanisme en question chez Claude Simon ». Pascal Mougin et Paul Dirkx dir. Claude Simon : situations, ENS éditions, pp. 103-116, 2011. ⟨hal-01794492⟩

Share

Metrics

Record views

26