Le cinéaste en « grand magicien et enchanteur » ? Faust à l’écran : 1897-1926

Abstract : Johann Georg Faust de Knittlingen, occultiste et médecin allemand de la première moitié du XVIe siècle, aura laissé une œuvre pléthorique d’astrologue et de magicien, comme ses Tabellae rabellinae Geister-Commando id est Magiae albae et nigrae citatio generalis de 1501ou ses Praxis magica faustania de 1527, avant de mourir, rapporte-t-on, éparpillé en mille morceaux à la suite d’une explosion alchimique qui aurait mal tourné dans une auberge de Staufen im Breisgau. Il aimait faire apparaître les monstres de la mythologie grecque à l’aide d’une lanterne magique, aussi les héros de l’Iliade. Luther et Melanchthon, qui le détestaient, l’accusaient d’avoir contracté avec le diable. L’homme est aujourd’hui oublié. Sa postérité, pourtant, est immense.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Machines. Magie. Médias, 2018, 978-2757422922
Liste complète des métadonnées

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01914200
Contributeur : Jean-Michel Durafour <>
Soumis le : mardi 6 novembre 2018 - 17:21:49
Dernière modification le : jeudi 8 novembre 2018 - 01:16:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01914200, version 1

Collections

Citation

Jean-Michel Durafour. Le cinéaste en « grand magicien et enchanteur » ? Faust à l’écran : 1897-1926. Machines. Magie. Médias, 2018, 978-2757422922. 〈hal-01914200〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1