Migrations et nation. Le cas italien - Archive ouverte HAL Access content directly
Special Issue Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique Year : 2019

Migrations et nation. Le cas italien

(1, 2) , (3)
1
2
3

Abstract

Which migration is Italy today the product of? How has mobility shaped both "long-term" Italian society and identity? To these simple questions, the answers are not obvious, if only because they invite to continue the investigation in several directions: that of the history of migration, of course, but also that of the long territorial fragmentation of an Italian peninsula late (and fragile) "unified" from the 1860s, or that of the balance of power - economic, social and political - which determine what "to make nation" means to such-and-such period and in this or that configuration.
De quelles migrations l’Italie d’aujourd’hui est-elle le produit ? Comment les mobilités ont-elles façonné à la fois la société et l’identité « italiennes » sur la longue durée ? À ces questions simples, les réponses n’ont rien d’évident, ne serait-ce que parce qu’elles invitent à poursuivre l’enquête dans plusieurs directions : celle de l’histoire des migrations, bien évidemment, mais également celle de la longue fragmentation territoriale d’une péninsule italienne tardivement (et fragilement) « unifiée » à partir des années 1860, ou encore celle des rapports de force – économiques, sociaux et politiques – qui déterminent ce que « faire nation » veut dire à telle ou telle période et dans telle ou telle configuration.

Dates and versions

hal-02543270 , version 1 (15-04-2020)

Identifiers

Cite

Stéphane Mourlane, Mathieu Grenet. Migrations et nation. Le cas italien. Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 2019 (143), Paul Langevin Eds, 219 p., 2019, Cahiers d'histoire, 978-2-917541-79-1. ⟨10.4000/chrhc.11492⟩. ⟨hal-02543270⟩
25 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More